Virvolt c’est l’histoire d’une jeune entreprise créée par Jérôme Gaymard en 2019 dans le but de démocratiser l’usage du vélo électrique en adoptant donc le principe du rétrofit. Pour cela, la jeune pousse développe des kits d’électrifications à installer sur des vélos classiques – à l’instar de sa cousine Noil pour les scooters – afin de prolonger la durée de vie du véhicule en l’électrifiant.

« La création de Virvolt part du principe qu’il y a 60 millions de vélos qui ont été vendus entre 2000 et 2017 et que sur ces 60 millions de vélos, 99,9% sont électrifiables », explique l’entrepreneur.

L’électrification des vélos en kits

D’autant plus que le marché du vélo voit ses ventes augmenter depuis quelques années. En 2020, il a connu un boom de +25% par rapport à 2019. Même si le vélo électrique participe grandement à ce développement, son prix – compris entre 1 000€ et 3 ou 4 000€ pour les VAE neufs – freine encore bon nombre de potentiels clients qui préfèrent attendre une baisse des prix, et se dirigent donc vers les modèles de vélos traditionnels. C’est notamment pour ces potentiels clients qui ne franchissent pas le pas, que Virvolt propose son service d’électrification de vélos mécaniques.

« L’idée c’est tout simplement d’électrifier des vélos que tout le monde a chez soi », ajoute Jérôme. Dans cette optique, la startup conçoit et commercialise des kits d’électrification compatibles sur plusieurs types de vélos, allant des vélos de ville, tout terrain, pliants ou même les vélos-cargos. Virvolt se différencie ainsi de la méthode de Teebike, qui électrifie votre vélo via une nouvelle roue avant.

Installés sur le moyeu, la roue avant ou arrière, ou sur le pédalier, ces kits pèsent de 4 à 7kg tout au plus, ce qui offre un confort et une performance largement améliorés comparé aux VAE achetés neufs, qui eux disposent d’un système complet pesant entre 30kg et 40kg. En effet, les vélos électrifiés par Virvolt peuvent atteindre une atteindre une autonomie de 80km voire 100km selon les modèles, pour moitié moins cher qu’un VAE neuf milieu de gamme. La gamme de prix de l’électrification de votre vélo variera, selon la puissance souhaitée, de 590€ à 1180€, hors aides publiques.

batterie et vélo Virvolt
Les pouvoirs publics poussent à changer les moyens de transport, à aller vers la mobilité douce, mais ce qui prône c’est la subvention de vélos 100% fabriqués en Chine, importés par cargos, qui ne sont absolument pas conçus pour durer et qui ne sont pas réparables” – Jérôme Gaymard

Augmenter la durée de vie des batteries

Autre valeur ajoutée des dispositifs de Virvolt, ils sont conçus pour durer le plus longtemps possible et sont réparables « Nous proposons du matériel qui est réparable avec une accessibilité accrue des composants pour pouvoir réparer, upgrade et faire du rétro compatible. Typiquement, quand nous sortons un nouveau kit, nous faisons toujours en sorte que les clients qui ont acheté un kit il y a 2 ans puissent acheter un kit d’upgrade qui leur permettra d’avoir les nouvelles fonctionnalités, sans pour autant changer la batterie ni changer le reste ».

Virvolt propose également un service de reconditionnement et de réparation des batteries, dans le cas où la batterie de n’importe quel VAE, trottinette ou scooter, semble fatiguer un peu ou perd de la puissance. Car l’objectif de la société, c’est de proposer des services qui s’intègrent dans un une économie circulaire et luttent contre l’obsolescence programmée. « Le reconditionnement permet d’avoir une économie circulaire très vertueuse, sans pour autant être une économie de la décroissance. L’idée c’est de garder les mêmes standards de qualité, tout en créant une économie et tout un système vertueux autour pour le rendre durable et avoir le moins d’impact écologique possible ». Cette prestation, qui consiste à remplacer les cellules défectueuses de la batterie, permet d’augmenter leur durée de vie de 50%, et donc la durée des vie des VAE d’autant. La durée de vie des kits Virvolt est elle illimitée, tout étant réparable !

Electrification de vélos mécaniques d’un coté, reconditionnement et réparation des batteries fatiguées de l’autre, Virvolt est aujourd’hui présente dans les villes de Paris, Lyon et Toulouse, et parfait sa palette d’acteur du développement des mobilités douces. Si les particuliers sont évidemment une cible prioritaire – commercialisation de ses kits en partenariat avec des distributeurs tels que Monoprix et Carrefour – le marché des entreprises apparait également comme un levier de croissance pour la start up.

En décembre 2020, Virvolt a d’ailleurs remporté la 4ème édition concours de l’Easy Mobility Challenge organisé par Canal+ et SEAT.