Créée en 2018 par Estelle Maruzzo et Claudio Muskus, la startup Cultures & Compagnies est incubée par Antropia, l’accélérateur de startup à impact de l’ESSEC. Elle trouve des solutions pour les maraîchers n’ayant pas d’espace pour exercer leur activité. Parallèlement, elle s’engage pour développer la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Titulaire de l’agrément ESUS, Cultures et Compagnies est une startup engagée dans la transition de nos modèles agricoles et alimentaires.

L’idée initiale des deux fondateurs était de trouver une solution pour le maraîchage : une profession mise à mal à cause de l’étalement urbain. Or, sur Paris par exemple, 10 000 hectares d’espaces verts appartenant à des entreprises ne sont pas utilisés. Des espaces qui peuvent donc servir à des projets d’agriculture urbaine. Une aubaine qui permet de répondre aux enjeux de la transition écologique par la mise en avant des productions locales et des circuits-courts.


Un projet qui mêle agroécologie et circuits-courts

L’agriculture urbaine et péri-urbaine apparaît comme une solution d’avenir pour développer les activités maraîchères. En effet, ce métier est de plus en plus fragilisé par l’étalement urbain, l’artificialisation des sols, et l’accès au foncier qui est très compliqué. En s’adressant aux entreprises qui disposent d’espaces d’une surface supérieure à 1 000 m2 (friches, pelouses, prairies), Cultures et Compagnies propose alors un concept innovant et insolite permettant aux maraîchers d’accéder gratuitement à des parcelles. C’est en effet la start-up qui gère l’installation et les frais d’acquisition de matériel en partenariat avec les entreprises qui mettent leurs terrains à disposition. “C’est une solution clé en main, le maraîcher n’a plus qu’à s’installer” assure Claudio Muskus.

Même implanté dans une entreprise, l’exploitation dispose ainsi de tous les équipements nécessaires. Par ailleurs, Cultures & Compagnies s’occupe de la sélection des maraîchers afin de développer des cultures biologiques ou agroécologiques. L’idée étant de mettre l’accent sur des méthodes d’exploitation qui se basent le plus possible sur des écosystèmes naturels afin de réduire l’utilisation de produits phytosanitaires.

Enfin, ces productions urbaines et péri-urbaines facilitent le développement du commerce de proximité. Et particulièrement des circuits-courts. Grâce à Cultures et Compagnies, les fruits et légumes sont produits sur le lieu de travail et proposés en priorité aux salariés de l’entreprise, minimisant considérablement le transport. À l’instar des AMAP, l’idée est ainsi de développer des paniers de fruits et légumes à destination des collaborateurs et de “rapprocher les bassins de production et de consommation” comme le souligne Claudio Muskus.


Maraîchers et collaborateurs : une relation durable

Aujourd’hui, de plus en plus de consommateurs font le choix de manger bio. Or, l’agriculture biologique n’est pas toujours synonyme d’écologie. Et manger local et de saison est tout aussi important. Cultures et Compagnies propose alors des ateliers de sensibilisation à l’alimentation et à la nutrition. Pour Estelle Maruzzo, co-fondatrice de la structure, il est important de “reconnecter les urbains à la terre et à leur alimentation“. Grâce à l’intégration du maraîchage, les collaborateurs pourront davantage se familiariser avec ce qu’ils consomment.

Ainsi, grâce à des ateliers de jardinage ou de team building organisés par les maraîchers, ces projets permettent de sensibiliser les salariés aux méthodes de production agroécologiques et au bien manger. Enfin, la start-up se charge également de la communication sur ces projets de ferme, en interne comme en externe. Mettant ainsi en avant le concept et le caractère responsable de l’entreprise. Alors que 65% des jeunes actifs sont en quête d’une entreprise portant des valeurs sociétales et environnementales, ces projets représentent une aubaine pour développer sa culture d’entreprise, sa politique RSE et pour favoriser la transition de nos systèmes agricoles et alimentaires vers des pratiques durables.

À lire sur le même sujet