NU! ce sont 3 co-fondateurs, Aude Camus, Mayeul Nicolas et Antoine Asfar. Tous trois ont longtemps vécu en Asie, notamment à Hong Kong et en Chine, où ils ont constaté les effets négatifs de la surconsommation en lien avec le développement du pays, particulièrement au niveau des déchets. À leur retour en France, le trio se met à réfléchir à un projet sur l’économie des déchets et des emballages. Elle imagine alors un dispositif de frigos connectés qui permet de réduire les déchets des emballages alimentaires grâce à des contenants réutilisables.

Une solution qui peut être installée facilement dans les entreprises, notamment celles qui cherchent des alternatives aux cantines. C’est aussi une solution intéressante pour les traiteurs et professionnels de la livraison puisque ces frigos permettent de centraliser les commandes de leurs clients, mais également de faciliter la récupération des contenants.

Une solution zéro déchet pour les acteurs de la restauration

Dans le cadre de cette initiative, la marque propose donc ses frigos à des traiteurs et des acteurs de la restauration collective, de la FoodTech delivery ainsi qu’aux restaurateurs zéro-déchet locaux. Comme l’explique Aude Camus, co-fondatrice de la startup, ce concept permet à ses clients d’optimiser leurs livraisons. “Ils ont un modèle qui est compliqué sur la logistique du dernier kilomètre parce qu’ils multiplient le nombre de livreurs. L’idée est que, au lieu de livrer en one by one, ils prennent un frigo qu’ils placent dans les entreprises qu’ils ont l’habitude de livrer. Un frigo, c’est un point de vente à part entière, un seul livreur et 100 menus”.

Les entreprises clientes peuvent ensuite piloter leur stock à distance via une interface web . “C’est le logiciel associé aux frigos qui permet aux restaurateurs de piloter leurs ventes de la manière la plus ergonomique possible“. Une alternative intéressante à la fois pour développer le zéro-déchet, dans un contexte où les professionnels de la livraison ont comme objectif de passer à 50% d’emballages livrés sans plastique à usage unique d’ici le 1er janvier 2022, puis à 70% au 1er janvier 2023.

C’est aussi une réponse intéressante au contexte sanitaire actuel qui fragilise la position des cantines et restaurants traditionnels.

Lire aussi : Meal Canteen, la solution anti-gaspi de la restauration collective


Favoriser une alimentation saine et locale en entreprise

Pour les entreprises qui accueillent le dispositif NU!, Le principe est simple : le salarié se crée un compte client sur l’application à partir de laquelle il peut accéder au contenu du frigo. Il indique donc son nom, son prénom et sa carte bancaire et peut également lier un titre restaurant comme moyen de paiement ainsi qu’un badge d’ouverture pour avoir accès aux plats. Ce badge peut être de n’importe quel type, pass Navigo ou badge d’entreprise. En cas d’oubli, pas de panique, il suffit de passer sa carte bleue et de se rediriger sur l’application pour y saisir le code donné par le dispositif.

Au moyen d’une technologie brevetée utilisant un mix de capteurs, le frigo est capable de détecter les produits choisis jusqu’à la fermeture de la porte qui marque la fin de son utilisation. Une fois le repas terminé, les contenants sont disposés dans la partie basse du frigo afin d’être récupérés, nettoyés et remis en circulation par les traiteurs. Pour les entreprises, l’application facilite l’accès à une alimentation de qualité pour chaque salarié et permet aussi d’obtenir des métriques sur la consommation et l’impact carbone afin d’alimenter une stratégie RSE.

Pour lancer son projet, la marque NU! a bénéficié de financements venant de fonds d’investissement via des levées de fonds ainsi que de soutiens comme celui de la Bpifrance. Aujourd’hui, l’entreprise compte une dizaine de salariés participant au développement R&D de ce dispositif fabriqué en France et présent dans plusieurs villes françaises ainsi qu’en Suisse et au Luxembourg.

À lire également