L’intendance, c’est le premier site “sans plastique” en ligne, fondé en 2019 par Meryem Ben Mouaz et Noélie Demaegdt. Le concept : faciliter le passage à une consommation zéro déchet par un service de livraison et des contenants biodégradables ou consignés.

D’abord ciblée sur la ville de Paris et sa banlieue, les livraisons ont lieu en vélo-cargo et sont donc garanties sans émissions carbone. Désormais et depuis peu, il est possible de se faire livrer des produits en vrac partout en France dans plus de 7 000 points relais via Mondial Relay.


À l’origine, la volonté de simplifier la vente en vrac pour consommer plus responsable

Chaque année dans le monde, ce sont 300 millions de tonnes de plastique qui sont produites dont ⅓ pour les emballages. De plus, selon Le 1 Hebdo, seuls 15% du plastique est collecté pour être recyclé, et 5% seulement entre effectivement dans le processus de recyclage.

Ainsi, la vente en vrac peut sembler être une alternative à ce problème puisqu’elle permet une consommation zéro déchet. Problème ? Consommer en vrac requière une organisation particulière qui en freine plus d’un : peu d’offre, des magasins spécialisés éparses, des habitudes à adapter… C’est pourquoi Meryem et Noélie ont décidé de créer L’Intendance, la première boutique de vrac en ligne, afin de lever les freins psychologiques et logistiques liés à ce mode de consommation.

Afin d’être accompagnées dans la création de leur entreprise, elles ont rejoint l’incubateur La Ruche au sein du programme “Les Audacieuses”. Aujourd’hui, la marque propose des produits répertoriés en 5 catégories : alimentation, maison, corps, bar végétal et animaux. On peut par exemple retrouver des croquettes pour chat faites à partir d’insectes sur leur e-boutique.


Du verre consigné et du kraft biodégradable

Concrètement, la vente en vrac permet d’éviter l’utilisation d’environ 15 grammes de plastique pour chaque élément acquis dans un emballage consigné ou biodégradable. Ainsi, les produits secs sont livrés dans des sachets en kraft biodégradables et les produits liquides et humides sont quant à eux livrés dans des flacons en verre consignés.

Les sachets kraft peuvent être compostés ou recyclés. Il peuvent aussi, au même titre que les bocaux ou que les sacs en filet, être remis directement au livreur ou à la Poste pour pouvoir être réutilisé par L’Intendance. En échange, L’Intendance rembourse 1€ par bocaux consignés retournés et s’occupe du recyclage des sachets en kraft.

Ainsi, afin de rendre la vente en vrac plus attractive, L’Intendance propose des prix de 10 à 30% moins chers que ceux en supermarché, puisque acheter en vrac c’est aussi arrêter de payer l’emballage lorsqu’on achète un produit.


Des partenaires partageant leur vision

Le service de livraison est assuré par Olvo, une coopérative parisienne qui assure l’intégralité de son service de livraison en vélo afin de réduire son empreinte carbone. En ce qui concerne les livraisons hors Paris et sa banlieue, L’Intendance fait appel à Mondial Relay qui limite ses émissions de CO2 grâce à sa possibilité de livrer simultanément plusieurs dizaines de colis en un point.

De plus, L’Intendance se fournit auprès de producteurs locaux, soucieux du respect de l’environnement. Parmi eux on peut notamment retrouver Actibio, fournisseur d’ingrédients bio, La Patte Jeanjean, producteurs de pâtes et légumineuses françaises et artisanales, ou encore Cozie une marque de cosmétiques zéro-déchet.

Grâce à ces produits simples, la marque a à cœur de remettre au goût du jour les recettes de grand-mères et de prôner un retour à l’essentiel avec des produits oubliés comme le bicarbonate de soude ou encore l’huile essentielle de palma rosa. Enfin, les deux amies travaillent avec un ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail), qui favorise l’insertion des personnes handicapées dans le monde du travail. Ces derniers s’occupent du stockage et de la préparation de commande.

À lire également