Le Drive Tout Nu est une entreprise toulousaine fondée en 2018 par Pierre Géraud-Liria et Salomé Géraud. Elle propose une nouvelle manière de consommer responsable : un drive de produits biologiques et locaux, 100% en vrac. L’entreprise qui fête ses 2 ans d’existence est sur une pente ascensionnelle, avec une levée de fonds réalisée au printemps et l’ouverture de nouveaux magasins en ligne de mire.

Le Drive Tout Nu commercialise tout type de produits allant de l’alimentaire jusqu’aux usages ménagers et pratique le principe de la “consigne inversée” : les contenants réutilisables sont offerts avec la commande et le consommateur bénéficie d’un bon achat une fois les emballages rapportés. Cette logique d’économie circulaire permet de réduire considérablement la quantité de déchets des particuliers (en moyenne 513 kg par an et par personne) mais aussi de favoriser un nouveau modèle d’agriculture durable et biologique.

Une solution qui profite à des consommateurs en quête de sens, ainsi qu’aux producteurs qui y voient une autre façon de distribuer leurs produits. Près de 125 producteurs de la région toulousaine travaillent aujourd’hui avec la jeune marque. “À minima 60% d’entre eux sont situés dans un périmètre de moins de 100 kilomètres autour de Toulouse” précisent les fondateurs.

Lauréate du Parcours Entrepreneur de Ticket for Change, le Drive Tout Nu a récemment levé 500 000 euros auprès de Makesense Seed I, France Active Investissement, Colam Impact et Quadia. Cette levée doit permettre à la startup d’essaimer son concept en France. Deux ouvertures sont prévues prochainement, toujours aux alentours de Toulouse.

D’ici 3 ans, l’objectif est de créer un véritable réseau de franchises avec au moins une dizaine d’enseignes. Le Drive Tout Nu emploie aujourd’hui 9 salariés et a réalisé un chiffre d’affaires de 500 000 euros en 2019.


Les nouveaux modes de consommation prennent de l’ampleur

Comme de nombreuses enseignes de vente en circuit-court, tel que La Ruche qui dit Oui, le Drive Tout Nu a vu son volume d’activité augmenter considérablement durant la période de confinement, avec des ventes multipliées par 4. Le succès de leur concept qui met en avant les circuits-courts et le zéro déchet corresponde aussi à des aspirations de plus en plus pérennes chez les consommateurs.

Ce modèle de vente, qui mêle le vrac, le drive et le circuit-court, prend d’ailleurs de l’ampleur sur le territoire avec des initiatives similaires qui émergent un peu partout. On retrouve ce concept, par exemple, dans les Yvelines avec le Drive des Champs ou encore Drive Fermier en Gironde.

À lire sur le même sujet