Electra est une startup française spécialisée dans la conception de bornes de recharges rapides pour véhicules électriques. Fondée en 2020 par 3 entrepreneurs (Aurélien de Meaux, Augustin Derville et Julien Belliato), la startup a réalisé une première levée de fonds de 15M€ en 2021 puis un second tour de table à hauteur de 160 millions en juin 2022. Le but de l’entreprise est ainsi de développer et déployer rapidement en France et en Europe des stations de charge rapides (entre 25 et 30 minutes) pour des véhicules 100% électriques (les hybrides rechargeables ne sont pas éligibles).

L’entreprise se positionne plus particulièrement dans les zones urbaines et vise essentiellement les personnes qui se déplacent en ville et n’ont pas de solutions de recharge à la maison ainsi que les flottes de véhicules professionnels : les VTC et taxis où encore les véhicules de livraison. Pour cela, elle cible notamment les zones commerciales, les hôtels et restaurants ou encore les réseaux de parkings. La startup envisage ainsi de déployer 300 points de charge en France d’ici fin 2022, 600 à fin 2023 et plus de 8 000 à horizon 2030.

Et pour se déployer à l’étranger, la jeune pousse française vient d’opérer un rapprochement avec l’entreprise belge BePark afin de proposer ses points de charges sur les marchés belges et luxembourgeois.


Une joint-venture baptisée Electra Belux

Créée en 2011, BePark est une entreprise qui connecte des propriétaires désireux d’optimiser la gestion de leur parking avec des utilisateurs à la recherche d’un emplacement. Soucieux des enjeux de mobilités dans les villes de demain, l’opérateur souhaite positionner ses parkings comme des hubs de mobilité urbaine, plus en phase avec la ville durable, où l’infrastructure de stationnement classique coexiste avec d’autres services comme de la recharge mais aussi le stationnement de vélos ou des services de logistique urbaine.

« BePark nous apporte sa connaissance fine du marché des mobilités en Belgique et au Luxembourg et sa forte expertise du parking, ce qui va nous permettre de nous développer rapidement sur ces marchés », précise Aurélien de Meaux, CEO et co-fondateur de la startup Electra au sujet de cette joint-venture baptisée Electra Belux. Ce rapprochement devrait ainsi permettre à Electra d’installer 1 500 points de charge d’ici 2030 en Belgique et 150 points de charge supplémentaires aux Luxembourg.

En France, on rappelle qu’au 31 décembre 2021, il y avait 53 667 points de charge de véhicules électriques ouverts au public dans l’hexagone, et 612 000 bornes installées dans des parcs privés. L’objectif fixé par le gouvernement est d’atteindre les 100 000 bornes accessibles au public le plus rapidement possible.

À lire également sur le sujet