Le Collège des Directeurs du Développement Durable (C3D), le Collectif Pour un réveil écologique, ainsi que les partenaires rassemblés par le C3D dont l’ADEME, le Comité 21, le Collectif Génération Responsable, le UN Global Compact France, le MEDEF et l’Observatoire de la RSE (ORSE), ont lancé cet été un MOOC intitulé “Comprendre la crise écologique pour réinventer l’entreprise“.

Il s’agit d’une formation en ligne gratuite ouverte à toutes et tous, quel que soit le niveau de base en matière de compréhension des enjeux climatiques, qui se décline en trois modules :

  • comprendre la crise écologique ;
  • notre modèle socio-économique au cœur de la crise écologique ;
  • comment réinventer l’entreprise face à la crise écologique.

Le MOOC permet ainsi de faire le point sur le dérèglement climatique et la crise de la biodiversité ; d’expliquer les limites planétaires et la crise systémique ou encore de traiter de la crise écologique globale qui s’accélère et de comment réinventer les modèles d’entreprises. “L’objet du MOOC est d’apporter les bases méthodologiques pour réinventer la façon de créer de la valeur, sans utiliser l’environnement ou les droits humains comme variable d’ajustement !” précise Fabrice Bonnifet, Président du C3D et Directeur Développement Durable du groupe Bouygues.

La formation est agrémentée d’interventions d’expert-es reconnu-es dans le domaine, notamment Valérie Masson-Delmotte (CEA, Giec), Jean-Marc Jancovici (Shift Projet, Carbone4) ou encore Kalina Raskin (Ceebios). Alors que le dernier rapport du giec démontre encore une fois l’urgence d’agir et de mettre en oeuvre des mesures d’adaptation à un climat qui change, cette formation doit permettre aux entreprises de gagner en connaissances sur cette problématique afin d’accélérer leurs mutations.

Pourquoi une formation sur les enjeux climatiques ?

Du fait de leur poids économique et de l’impact de leurs activités sur l’environnement – que ce soit via la consommation des ressources naturelles, les dépenses énergétiques ou le rejet de déchets – les entreprises ont un rôle crucial à jouer dans la réussite de la transition écologique. En Europe, elles participeraient même à près de la moitié des émissions de gaz à effet de serre.

“Pour faire face à l’urgence écologique, Pour un réveil écologique considère qu’il est essentiel que les étudiants et les professionnels soient bien formés pour comprendre et pour intégrer les enjeux écologiques dans leurs métiers” déclare Mathis Perdriau, membre du collectif Pour Un Réveil Écologique.

Or, face aux enjeux climatiques, les entreprises ne peuvent plus rester passives et doivent se réinventer autour de modèles économiques durables et respectueux de la nature et de l’homme. Une première étape a d’ores et déjà été franchie avec le développement des entreprises à missions ou des B Corp ; avec la création de réseaux tels que le mouvement Impact France ; ou encore par l’accès au statut de “Licorne” de quelques entreprises engagées comme Back Market ou Ÿnsect.

Il y a aussi eu, en 2018, le Manifeste étudiant pour un réveil écologique – signé par 30 000 jeunes issus de grandes écoles assumant leur refus de travailler pour des entreprises qui ne respectent pas les accords de Paris. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui doit pousser les entreprises à prendre le sujet du climat à bras le corps. Car, demain, celles qui n’auront pas fait leur transition ne pourront plus recruter les meilleurs talents et perdront de la valeur sur le marché.

Pour découvrir cette formation et y participer : c’est par ici 

À lire également