La végétalisation des villes est un élément central de la réflexion concernant la ville durable. D’autant que les externalités positives à la végétalisation sont nombreuses. Face au réchauffement climatique, renforcer les espaces végétalisés en zones urbaines permet d’améliorer la qualité de l’air et le stockage du carbone, de réduire les îlots de chaleur urbain, d’améliorer la gestion de l’eau et réduire les risques d’inondations. Apporter plus de végétal induit également des effets bénéfiques pour la santé et augmente la présence de biodiversité. Raison pour laquelle de nombreuses startups aident les collectivités et entreprises à se saisir de ce sujet.

C’est notamment le cas de l’entreprise Vertuo. Une startup créée par l’entrepreneur Baptiste Laurent et la designeuse Elodie Stephan en 2020, autour d’un concept qui consiste à copier le fonctionnement des nappes phréatiques. En effet, les installations de la jeune pousse permettent de récupérer l’eau de pluie d’une certaine surface pour alimenter des végétaux à proximité. Ces solutions brevetées sont le fruit de 5 années de recherche et développement pour faire face à un double problème : l’imperméabilité de sols urbains et le manque de disponibilité à venir de la ressource en eau

 On a prouvé que notre système était autonome en eau, qu’il était performant en développement du végétal, en biodiversité, et qu’il rafraichissait les quartiers 

Baptiste Laurent, Président co-fondateur de Vertuo


Récupérer les eaux de surface pour végétaliser la ville

Vertuo propose donc deux solutions low-tech, “à l’image du bocage qui doit son efficacité au bon sens et au savoir-faire paysan“, selon les mots de la designeuse Elodie Stephan. Une des deux solutions est directement intégrée dans le sol. Concrètement, elle longe des espaces de circulation (pistes cyclables ou trottoirs) et récupère l’eau de ces surfaces dans un caniveau. Une fois récupérée, cette eau est utilisée pour alimenter les végétaux à proximité. Ce mode d’installation est notamment présent à Aubervilliers où le projet-pilote de l’entreprise s’étend sur une longueur de 100 mètres.

L’autre modèle développé par la startup est un bac en aluminium laqué transportable qui permet de passer outre la difficulté de creuser dans le sol en ville en raison des nombreux réseaux sous-terrains. Ces solutions apportent deux bénéfices majeurs à l’espace urbain. D’abord, cela permet de créer du végétal autonome en arrosage. Ensuite, la startup facilite ainsi le développement d’une végétation 100% locale qui ne nécessite pas d’entretien. C’est donc une solution efficace pour le climat, mais également économe pour les communes, copropriétés ou bailleurs qui en bénéficient.

L’entreprise, dont les produits sont fabriqués à 100% en France, commercialise ces deux solutions depuis l’année 2020 dans de nombreuses villes françaises dont les métropoles de Nantes, Angers, Lille et Aix-en-Provence. 

Pour aller plus loin, découvrez notre dossier sur les solutions pour une meilleure gestion de la ressource en eau

L’installation “Bocage urbain” intégrée en bordure de voirie – Crédit photo : Juliette Alexandre


Des solutions qui s’adressent aussi bien aux villes qu’aux bailleurs ou entreprises

Les solutions proposées par Vertuo sont destinées à différentes typologies de clients. La jeune pousse peut ainsi s’adresser aux collectivités territoriales lorsqu’il s’agit d’une installation pour tout un quartier. Mais ses produits peuvent aussi satisfaire des grands propriétaires fonciers comme des entreprises qui souhaitent valoriser leurs espaces extérieurs.

En termes de financement, Vertuo a d’abord fonctionné sur un modèle d’autofinancement. En 2020, pour commencer sa pré-industrialisation, la startup a organisé une première levée de fonds grâce à laquelle elle a récupéré 300 000€. Une seconde levée de fonds est prévue pour 2022, celle-ci devrait permettre à la jeune pousse d’industrialiser son développement commercial. L’entreprise a également pu compter sur un financement de la Bpi pour ses tests de produits innovants. “Le travail avec l’eau se fait au bénéfice des citoyens. En partant de ce constat et en capitalisant sur notre savoir-faire, on a plein d’idées et il y a des nouveautés qui devraient sortir en 2022” ajoute Baptiste Laurent.

L’entreprise n’est pas la seule à occuper le terrain de la végétalisation urbaine, à l’image de ce que proposent des startups comme Topager ou Urban Canopée. Alors que l’ONU estime que les besoins de l’humanité en eau pourraient augmenter de 50% d’ici 2030 la collecte et la valorisation des eaux pluviales fait partie des solutions d’avenir pour limiter les conflits d’usages autour de l’eau. Les villes qui plébiscitent l’invention de Vertuo se donnent ainsi les moyens de mieux répondre à toutes les problématiques liées à l’eau et plus largement au réchauffement climatique : récupération de l’eau, optimisation de la consommation, résilience face aux inondations et aux canicules.  

À lire sur le même sujet

Visuel d’entrée : Crédit photo : Elodie Stephan