Créée en janvier 2016, La Ferme Digitale est une association qui fédère les startups et entreprises innovantes qui cherchent à promouvoir une agriculture performante, durable et citoyenne. Elle vise ainsi à atteindre 2 objectifs : d’une part, rapprocher les consommateurs et les agriculteurs grâce aux nouvelles technologies. D’autre part, créer une communauté capable de faire progresser le secteur agricole grâce à la recherche et à l’innovation.


Sortir l’agriculture française d’un contexte morose

Depuis des millénaires, le secteur agricole a toujours été à la pointe en matière d’innovation, de création de valeur mais aussi de création de lien social. Et c’est encore le cas aujourd’hui. Plus que jamais, et la pandémie de Covid19 l’a bien montré, nous avons besoin de nos agriculteurs, et d’une agriculture résiliente, performante, et durable.

Pourtant, depuis quelques années, le secteur a le moral parfois bien bas, notamment à cause d’un manque de considération dans l’opinion publique qui se traduit par un agribashing régulier ; conséquence d’un manque de lien entre les ménages et les agriculteurs, d’un manque de connaissance des problématiques du métier.

D’autant que l’agriculture est aujourd’hui à l’avant-garde de la lutte contre le réchauffement climatique. Avec un paradoxe car le secteur est à la fois l’une des causes du réchauffement (notamment via les émissions de protoxyde d’azote et de méthane, deux puissants gaz à effet de serre), tout en étant l’un des secteurs les plus vulnérables aux modifications du climat et, aussi, l’un des meilleurs alliés que nous ayons pour endiguer ces modifications : en particulier via le stockage du carbone, le développement des énergies renouvelables – comme le biométhane, par exemple – ainsi que l’amélioration des pratiques agricoles avec le développement de l’agroécologie, de l’agriculture de précision ou, plus récemment, de l’agrivoltaïsme.

C’est d’ailleurs pour faire émerger ces solutions que l’association La Ferme Digitale a été créée il y a 5 ans.


Innovation, transparence et pragmatisme

Avec des Success Stories comme Agriconomie, Ynsect, Weenat ou encore Ombrea, La Ferme Digitale regroupe les talents qui mettent l’innovation au service de l’agriculture. “Que ce soit par la distribution, la traçabilité ou le financement, la réussite de nos start-up est le reflet de la volonté des citoyens de se reconnecter aux agriculteurs. Au-delà de l’efficacité des outils technologiques proposés, nos innovations sont de véritables passerelles sociétales” précise ainsi Florian Breton, fondateur de MiiMosa et président de l’association entre 2016 et 2020.

L’association, qui regroupe plus de 40 entreprises à l’heure actuelle, promeut ainsi une vision de l’agriculture qui se base sur 3 piliers :

– Prôner les progressions techniques, technologiques ou numériques permettant à l’agriculteur d’être plus performant et plus respectueux de l’environnement

– Permettre à l’agriculteur de regagner son indépendance et le rapprocher des consommateurs en leur redonnant confiance, grâce à la simplicité du digital.

– Ne pas croire aux belles idées, mais aux applications pratiques possédant un réel et direct impact sur la pérennité de notre agriculture.

La Ferme Digitale organise tous les ans un évènement dédié à la promotion de cette agriculture durable, le LFDay, décliné depuis l’année dernière en format distanciel avec le LFDay Live : des conférences inspirantes qui ont lieu une fois par mois.

Une nouvelle équipe pour de nouveaux défis

Après 5 ans à fédérer et structurer les acteurs de l’Agtech et de la Foodtech, le bureau historique de l’association laisse la main à une nouvelle équipe en ce début d’année 2021. Succédant ainsi à Paolin Pascot et Florian Breton, tous deux en fonction depuis la création en 2016, le nouveau bureau sera présidé par Jérôme Le Roy (Weenat), entouré d’Antoine Pulcini (Promus), Antoine Hubert (Ÿnsect) et Frederick Mouvier (Baoba).

À lire également