Promus est une startup co-créée par Charles Raymond et Antoine Pulcini en 2017. Elle se spécialise d’abord dans les circuits-courts afin de mettre en relation les producteurs locaux et les restaurateurs. Dans un second temps, la startup a créé un réseau logistique inédit : la PromusBox. Il s’agit d’un point de contact physique – une sorte de grand frigo – dans lesquels les producteurs peuvent déposer leurs commandes afin de faciliter la livraison aux restaurateurs.

Les circuits-courts ont des retombées conséquentes sur l’environnement” estime Charles Raymond, co-fondateur de la structure. Les deux services proposés par Promus répondent ainsi à deux enjeux interdépendants : les circuits-courts, mais aussi la réduction de la pollution liée au transport. Les restaurateurs qui travaillent avec la plateforme bénéficient en effet de produits frais et locaux grâce à des producteurs situés dans un périmètre maximal de 80 kilomètres. Mais leur solution logistique limite également un certain nombre de déplacements.


Faciliter la relation entre producteurs et restaurateurs

Alors que les circuits-courts se développent depuis une dizaine d’année, Charles Raymond et Antoine Pulcini s’intéressent à la mise en relation entre les producteurs et les restaurateurs. « D’une part, les restaurateurs n’ont pas nécessairement le temps de connaitre les producteurs. Et, d’autre part, les producteurs perdent du temps à effectuer les livraisons ». En centralisant le système de commande et de livraison, Promus fait ainsi gagner un temps considérable aux deux parties.

Aujourd’hui, un producteur indépendant passe entre deux et trois demi-journées à livrer ses produits. Pour cette profession, cela représente un manque à gagner assez conséquent. Grâce à Promus, les producteurs peuvent déposer directement leurs produits dans une box. Ainsi, ils minimisent leurs déplacements et peuvent entièrement se concentrer sur leur travail. En outre, Promus permet d’accroître le marché des producteurs et à posteriori, leur production.

En parallèle, les professionnels de la restauration sont livrés selon la fréquence déterminée. Ils ne réceptionnent et gèrent qu’une seule et unique livraison à chaque fois. De plus, ils profitent d’une entière transparence sur les produits qu’ils récupèrent. Un gage de qualité à faire valoir auprès des clients. « Les restaurateurs peuvent mettre des QR code à disposition des clients pour retracer les produits », précise ainsi Charles Raymond.


La PromusBox : une logistique optimisée pour les circuits-courts

La PromusBox est un espace de stockage de proximité. C’est donc un conteneur autonome et entièrement automatisé. Les produits y sont conservés grâce à un groupe frigorifique, et il est possible de voir en temps réel ce qui est déposé ou livré. Un dispositif digitalisé garantissant le dépôt et la livraison.

Le principe de ce facilitateur d’échange est simple. Dans un premier temps, le producteur y dépose ses produits. Ce qui correspond à un seul déplacement pour l’ensemble de ses commandes. Promus s’occupe ensuite du reste grâce à un sous-traitant exclusif.”Nous disposons ainsi de notre propre service de livraison” explique le co-fondateur de la start-up. Un mécanisme avantageux qui permet de minimiser les coûts de livraison.

Aujourd’hui, la PromusBox est déployée sur les villes de Lyon et Nantes. La première PromusBox a été installée près de Nantes en septembre 2018. “En un an, nous avons mis en relation plus de 30 producteurs et une cinquantaine de restaurateurs grâce à une box” confie Charles Raymond. Cela représente un total de plus de 1 700 livraisons. Le périmètre de livraison étant réduit à 80 km, Promus estime avoir ainsi évité 3 tonnes d’émissions de CO2, soit l’équivalent de 13 500 km en voiture.

À lire sur le même sujet