L’association HTS – Handicap, Travail, Solidarité – favorise le travail et l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. L’association a créé il y a un an et demi, SolifoodWaste. Un projet qui a pour but de lutter contre le gaspillage alimentaire en valorisant les invendus, notamment pour le pain. Si l’initiative est développée sur Nantes, pour le moment, ce projet porte des ambitions à l’échelle européenne.

Le projet SolifoodWaste est en effet soutenu par le programme européen Life. Celui-ci offre un financement et un accompagnement pour les projets liés au Développement Durable. Ainsi, le projet bénéficie de trois ans pour se développer à l’échelle nationale et européenne.

Si SolifoodWaste concerne la valorisation du pain, l’année 2020 va permettre de développer d’autres initiatives, telles que la valorisation des fruits et légumes. Retardée par la crise sanitaire du Covid-19, la marque “Hanso & Zédé”, anti-gaspi et solidaire, devrait être lancée au cours de l’année pour adresser cette problématique.


Hanso & Zédé : l’anti-gaspi solidaire

Depuis un an et demi, sur la ville de Nantes, l’association HTS récupère les invendus de pains afin de les valoriser en cookies et les revendre en épicerie. “Aujourd’hui on travaille avec une dizaine d’épiceries vrac dans une logique de zéro déchet” souligne Katia Tardy, responsable marketing de l’association HTS. De plus, l’intégralité du processus de fabrication est réalisée en partenariat avec des ESAT, (Établissements de Service d’Aide au Travail), et emploi des personnes en situation de handicap.

En 2020, pour étendre son action sociale et anti-gaspi, SolifoodWaste a développé la marque “Hanso & Zédé” : pour Handicap, solidarité et zéro déchet. L’objectif de cette initiative est de sensibiliser au travail des personnes en situation de handicap et à la lutte contre le gaspillage.

D’une part, la création de la marque va permettre de récupérer plus d’invendus et donc étendre la gamme de produits. “En plus des cookies, nous souhaitons réaliser des confitures, soupes ou encore smoothies à partir de fruits et légumes. Cela, tout en continuant à développer l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap” affirme Katia Tardy.

En outre, l’association a mis en place un partenariat, avec Auchan, pour lutter contre le gaspillage dans les grandes surfaces. L’objectif de cette mission est de récupérer les invendus, les valoriser et les revendre, sur un même lieu : la grande surface. Un dispositif sous forme d’économie circulaire permettant de sensibiliser au gaspillage et l’insertion des personnes en situation de handicap, pour un plus grand nombre.

action solifoodwaste


Un projet à impact social et environnemental

En effet, l’objectif premier de l’association HTS est de faciliter l’insertion professionnelle pour les personnes en situation de handicap. Aujourd’hui l’association travaille en partenariat avec deux ESAT, et a permis d’embaucher 15 travailleurs en situation de handicap sur la ville de Nantes.

En outre leur engagement relatif à l’insertion professionnelle, il y a une lutte contre l’antigaspillage. Sur Nantes, la valorisation permet d’éviter le gaspillage de 25 kg de pain par semaine, soit une centaine de baguettes. Des chiffres qui, à terme, pourraient atteindre plusieurs tonnes par an, grâce à la valorisation des fruits et légumes et à l’extension du marché sur les acteurs de la grande distribution.

Si ce projet fonctionne à l’échelle de la ville de Nantes, l’association entend se développer lorsque le modèle sera “optimal“. Après un déploiement en France, l’association espère développer, d’ici 2021, un modèle similaire en Europe. Particulièrement en Belgique.

À lire sur le même sujet :