Quand Olivier Humeau et son associé ont créé Solution Recyclage, il y a 12 ans, l’entreprise répondait à une faille dans le système de collecte et de tri des déchets des professionnels en France. Les solutions existaient pour faire collecter chaque type de déchet séparément et en grande quantité, mais rien pour répondre à la multitude de déchets divers, en quantités variées, produits chaque année.

On a alors innové en créant la gestion des déchets en petits volumes, ce qu’on appelait les déchets en quantités dispersées.” Le démarrage de l’activité a porté sur une quinzaine de flux de déchets recyclables pour aujourd’hui traiter plus de 40 typologies différentes de déchets de nature très hétéroclite : métaux, bois, papier, carton, déchets électroniques, différentes familles de plastiques, des textiles, des déchets alimentaires.

On est arrivé en avance sur ce marché avec une proposition inédite. Le réflexe de recyclage n’était pas ancré dans les mœurs des entreprises

Olivier Humeau, fondateur et dirigeant de Solution Recyclage


L’activité augmente au rythme de la prise de conscience des professionnels

Basée à Nantes et à Bordeaux, Solution Recyclage intervient sur tous les départements limitrophes des deux agglomérations, et continuera à déployer sa zone d’action sur les trois prochaines années. “On avance au rythme du changement des mentalités des entrepreneurs et des administrations.”

Depuis un peu plus d’un an l’activité est en forte augmentation, suivant l’actualité environnementale mondiale et le constat des défis que la planète doit affronter. “Les millions de tonnes de micro-plastiques déversés dans les océans, qui y sont aussi acheminés par la Loire, font prendre conscience à plus de gens que nos activités occidentales posent problème.”

Tous les secteurs d’activité et toutes les tailles d’entreprises sont concernées par cette offre différenciante de Solution Recyclage par rapport à d’autres grands acteurs du tri et du recyclage. “On travaille pour des petites structures de quelques personnes, des bureaux d’études en centre ville, et aussi pour Airbus ou Les Chantiers de l’Atlantique” précise Olivier Humeau. Le tertiaire, l’industriel, le secteur de la restauration ou de la santé sont autant de clients potentiels qui, en recyclant leurs déchets, évitent l’incinération ou la mise en décharge. L’originalité de la prestation est de proposer une collecte multi-déchets, optimisée sur une seule tournée.

Lire aussi : comment l’association Carton Plein revalorise les cartons grâce à l’insertion sociale 


La traçabilité totale des déchets est garantie

Cette dimension écologique peut s’inscrire dans la démarche RSE de toute organisation et valorisée en interne et en externe. Solution Recyclage garantit en effet que tout déchet collecté est entièrement recyclé, et chaque client peut vérifier en ligne le circuit de ses déchets jusqu’à leur valorisation en matière première. L’entreprise délivre à son client son certificat de recyclage personnalisé, qui recense la liste et la quantité des déchets collectés, matière par matière, ainsi que la localisation géographique des sites de régénération et les produits qui en sont issus.

Le traitement des déchets, pour être économiquement rentable, nécessite un seuil minimum de quantité de matériaux traités et la France ne dispose pas de toutes les filières de recyclage. Olivier Humeau indique “90 % de nos filières de recyclage sont françaises. Le reste est en Europe, à proximité de la France. Des métaux partent en Espagne, les capsules Nespresso aux Pays-Bas. Le leader européen des cartes électroniques est belge. Les bouteilles en plastique des Nantais parcourent plusieurs centaines de kilomètres car les usines de recyclage les plus proches sont à Paris et Bayonne. ” Et le verre est recyclé à Cognac ou Bordeaux…

Notre métier c’est de fouiner, chercher, expérimenter de nouvelles filières pour pouvoir recycler un maximum de choses


Malgré les kilomètres parcourus, des études démontrent la pertinence écologique du recyclage par rapport à l’incinération ou la décharge. “Notre but est d’éviter que les entreprises fassent partir leurs déchets dans les décharges ou dans les incinérateurs de leurs territoires. Alors que les déchets des entreprises vont majoritairement dans les décharges, et ça n’est pas suffisamment su.” précise Olivier Humeau. Car les incinérateurs des collectivités sont réservés aux ordures ménagères quand les déchets des professionnels sont orientés majoritairement dans les décharges, enfouis sous terre avec une membrane d’étanchéité, et légués aux générations futures.

masque jetable


Une nouvelle solution de recyclage des masques sur toute la France

L’ampleur de la problématique liée à la prolifération des masques à usage unique a convaincu Solution Recyclage de nouer un partenariat avec Cycl-Add, une startup d’Oyonnax (01) qui recycle et valorise les matières plastiques. Fin novembre a été lancée la collecte de masques sur la France entière. “Des Grands comptes nous contactent pour qu’on recycle les masques de toutes leurs usines et leurs agences, sur un territoire qui va bien au-delà de l’ouest de la France.”

Le partenariat permet d’organiser un circuit complet de recyclage des masques jetables, et de produire un fil de haute qualité permettant de confectionner des vêtements techniques, comme des T-shirts de running dans une usine de l’Ain. “L’écosystème, le process de préparation de la matière, de filage, tricotage, confection du T-shirt est dans un rayon de 50 kilomètres maximum.


Crédit photos : ©Pexels/MagdaEhlers ; ©Pixabay/RoxanaHelscher