Bicycompost est une jeune entreprise de collecte de biodéchets en vélo-carrioles. Créée en octobre 2020 par Terence Burcelin et Pacôme Becerro, la startup bordelaise souhaite encourager la valorisation des biodéchets par le compostage urbain et local auprès des professionnels. L’idée étant de rendre à la terre des ressources qui lui sont nécessaires et d’éviter ainsi une pollution inutile.

À Bordeaux, où l’entreprise opère, 85 000 tonnes de déchets alimentaires sont transportées chaque année dans la ville pour finir dans des incinérateurs. De nombreux acteurs pénètrent aujourd’hui ce marché qui s’annonce prometteur, notamment parce que le cadre réglementaire va rendre obligatoire la valorisation des biodéchets aux professionnels producteurs de déchets, mais aussi aux ménages d’ici 2025. Or, pour être efficace, il faut que le secteur soit doté d’acteurs et d’infrastructures adéquates.

Compost de déchets alimentaires


44 tonnes de biodéchets collectés en un an

La startup, qui fête tout juste sa première bougie, a déjà collecté 44 tonnes de biodéchets auprès de 70 clients dans l’agglomération bordelaise. Pour le moment, il s’agit principalement des restaurants, cafés, épiceries, hôtels et crèches mais l’entreprise effectue d’ores et déjà des tests pour étendre leur marché aux restaurants d’entreprises et aux EHPAD. 

Concrètement, les clients de Bicycompost ont accès au service de collecte par le biais d’un abonnement. Ce service contient la collecte des biodéchets ainsi qu’un pack communication. La startup effectue aussi des ateliers de sensibilisation sur ce sujet. Le prix de ces prestations varie selon le service demandé et le nombre de seaux nécessaires à la collecte. Ensuite, les collecteurs de Bicycompost passent toutes les semaines pour récupérer les bio-seaux et les échanger contre de nouveaux propres. C’est un service clé en main. 

Une fois compostés, les biodéchets peuvent être réutilisés par les maraîchers mais aussi pour alimenter les espaces verts des villes et les potagers des particuliers. C’est en ce sens que Bicycompost s’inscrit dans l’économie circulaire locale. La startup s’est spécialisée dans la collecte à vélo et fait valoriser ses déchets par l’entreprise partenaire Pena Environnement, située à Saint Jean d’Illac à proximité de Bordeaux.

Ensuite, le compost est distribué gratuitement aux maraîchers mais aussi à la ville de Bordeaux, à leurs clients et pendant leurs évènements. Ce qui permet de limiter les coûts environnementaux et économiques de l’achat de nouvelles matières premières pour les agriculteurs.

Dès 2023, ce sont tous les restaurateurs et les entreprises avec un restaurant qui seront dans l’obligation de gérer séparément leurs biodéchets


Le marché du biodéchet n’est pas près de s’essouffler

Le marché de la collecte et de la valorisation de biodéchets est en pleine expansion et Bicycompost a affaire à de plus en plus de concurrents. Néanmoins, les commerces demandant ce type de prestation sont aussi de plus en plus nombreux. Également, le marché a énormément de potentiels puisque tous les commerces liés à l’alimentation mais aussi les restaurants d’entreprise, les cantines scolaires, les restauration dans les EHPAD et centres de loisirs et même les particuliers sont des clients potentiels. La majorité des français.es produisent des biodéchets pratiquement tous les jours.

En prenant en compte la dynamique juridique actuelle, nous pouvons aussi penser que des lois sur la valorisation des déchets alimentaires vont être prises dans les prochaines années. À l’heure actuelle, tous les restaurateurs et commerçants qui produisent plus de 10 tonnes de biodéchets sont obligés de les trier et de les revaloriser et dès 2023, ce sont tous les restaurateurs et les entreprises avec un restaurant qui seront dans l’obligation de gérer séparément leurs biodéchets, sans minimum de quantité de déchets. Et puis, en 2025, la gestion des biodéchets à la source va s’étendre aux particuliers.

Collecte de Bicycompost en vélo-cargo
Tournée de collecte en vélo-cargo de Bicycompost


Un accent particulier est mis sur la sensibilisation

Bicycompost participe à des évènements principalement pour sensibiliser les intéressés et les acteurs du secteur à la revalorisation des déchets, au recours à la collecte à vélo et aux avantages du compost. Cette sensibilisation est aussi une demande de la part des clients eux-mêmes.

Nos clients nous demandent parfois de faire des ateliers de sensibilisation. On vient une ou deux heures pour sensibiliser soit les équipes de restauration soit les bénéficiaires quand il s’agit d’un EHPAD ou les enfants pour les crèches. On leur présente ce qu’est le compostage en ville, pourquoi c’est important et comment faire”, nous explique Chloë Jacquet, qui travaille pour la jeune entreprise.

Malgré le nombre croissant de concurrents, le marché est vaste et la startup projette de se développer. Pour cela, elle teste des partenariats avec des crèches et des EHPAD et souhaite s’étendre aussi aux restaurants d’entreprise et hôtels. Pour continuer son développement, Bicycompost prévoit de lancer une levée de fonds pour janvier 2022 à hauteur de 500 000€.

Aujourd’hui, ce sont 8 employés qui travaillent au sein de l’entreprise. En se développant, elle sera amenée à recruter des collecteurs pour les tournées et des chargés de communication. La startup fait aussi partie d’une association de partenaires, l’Arche, qui a pour objectif de promouvoir un écosystème écoresponsable dans la région de Bordeaux.

À lire également