carton recyclé
Economie circulaire, Premium

Ecoconception : l’ADEME dévoile les lauréats de son appel à projets- 4 minutes de lecture

“Perfecto” est le nom de l’appel à projets lancé par l’ADEME fin 2018 afin d’accompagner des entreprises françaises dans leur transition vers l’écoconception. L’agence dévoilait cette semaine les 6 lauréats qui bénéficieront d’une aide pour étudier la faisabilité de leurs projets.


L’écoconception est une démarche qui reprend directement deux des trois piliers de l’économie circulaire : mieux produire et mieux gérer les déchets. Dans les faits, il s’agit de concevoir des produits ou des services de manière respectueuse de l’environnement. Cela implique l’utilisation de ressources renouvelables et le moins carbonées possibles ainsi que le recours à des produits recyclables, recyclés, que l’on peut réutiliser ou valoriser. En outre, cette démarche permet de réduire la consommation de matière, la consommation d’énergie et le gaspillage des ressources.

Il existe plusieurs exemples réussis d’entreprises ayant mis la démarche d’écoconception au coeur de leur stratégie, à l’instar de Fairphone, le fabricant Néerlandais de téléphones équitables – ou encore de Malongo avec sa machine à café qui va à l’encontre de l’obsolescence programmée. Du textile à la cosmétique en passant par la dépollution des eaux, l’ADEME dévoilait ce 24 septembre le nom de 6 entreprises françaises qu’elle va accompagner dans la mise en place de cette démarche.

usine textile


Un programme pour financer des études de faisabilité

Qu’il s’agisse de start up ou de grands groupes, ce sont au total une centaine d’entreprises françaises qui ont manifesté leur intérêt pour cet appel à projet. L’ADEME en a sélectionné 6 qu’elle va accompagner d’un point de vue technique et financier afin de les aider à convertir leur démarche R&D en une démarche d’écoconception.

Aujourd’hui, l’écoconception est encore relativement méconnue du public, mais déjà très présente dans le monde de l’entreprise. Et pour cause, non seulement cette démarche représente l’avenir ; mais pour ceux qui l’intègrent d’ores et déjà, elle représente un avantage comparatif indéniable qui souligne l’investissement d’une entreprise en faveur d’un monde durable. Un avantage en matière de R&D puisqu’il s’agit d’innovation pure. Mais également un avantage, par exemple, en matière de recrutement, puisqu’il est désormais plus facile d’attirer des talents lorsqu’on est une entreprise dont les impacts sur la planète sont jugés positifs. Par ailleurs, l’ADEME estime que l’écoconception peut réduire les coûts de production (jusqu’à 20%) tout en augmentant le chiffe d’affaires de 7% à 18%.

Un avantage en matière de R&D puisqu’il s’agit d’innovation pure. Mais également un avantage, par exemple, en matière de recrutement, puisqu’il est désormais plus facile d’attirer des talents lorsqu’on est une entreprise dont les impacts sur la planète sont jugés positifs. Par ailleurs, l’ADEME estime que l’écoconception peut réduire les coûts de production (jusqu’à 20%) tout en augmentant le chiffe d’affaires de 7% à 18%.


Le premier des 6 lauréats de cet appel à projets est la société Parade, membre du groupe textile ligérien ERAM. Il vise à développer des chaussures connectées pour l’assistance à la personne. Dans ce projet, l’intégralité du cycle de vie du produit serait pris en compte : choix de matériaux durables ; assemblage des composants et intégration de nouveaux procédés (comme le tricotage) respectueux de l’environnement ; conception de services numériques associée à l’usage ; et enfin gestion de la fin de vie ou encore de la réutilisation de l’électronique.

Sur le même créneau, l’Union Textile de Tourcoing Industries va bénéficier d’une aide pour évaluer la faisabilité d’un procédé innovant de teinture à haute performance environnementale. Cet outil permettra à l’entreprise de diminuer sa consommation d’eau, d’énergie et de produits chimiques dont les impacts sur l’environnement sont nombreux. Un pas en avant lorsqu’on connait l’impact environnemental du secteur de la mode.

On retrouve également parmi les lauréats l’entreprise Plastic Omnium, qui souhaite évaluer la faisabilité d’écoconcevoir des pièces innovantes où la composante électronique est prépondérante. “Cela permet d’améliorer la visibilité de nos travaux et de construire notre argumentaire pour répondre à des appels à projets européens sur l’économie circulaire” précise à ce sujet Frédéric Viot, responsable ecoconception et recyclage chez cet industriel.

Pour en savoir plus sur cet appel à projets


Lire aussi : l’AFNOR lance un nouveau dispositif concernant l’écoconception


Guillaume Joly. @guitjoly

Dans la même rubrique