chaudière boostheat
Energies, Premium

Boostheat vers une introduction en bourse- 4 minutes de lecture

La startup lyonnaise Boostheat, pionier en matière d’efficacité énergétique grâce à sa nouvelle génération de chaudière, souhaite s’introduire en bourse sur Euronext à Paris.


Boostheat est une entreprise française innovante dans le domaine de l’efficacité énergétique. Elle conçoit une nouvelle génération de chaudières qui offrent un meilleur rendement et permettent de réaliser des économies d’énergies. Elle utilise pour cela une technologie qui combine les bienfaits de la pompe à chaleur et de la chaudière à condensation. Un produit classé A++ en matière d’efficacité énergétique.

En France, deux tiers des chaudières en circulation ont plus de 25 ans. En Europe, c’est environ la moitié des chaudières en circulation qui ont plus de 25 ans. Grâce à sa technologie brevetée, Boostheat vise à apporter de meilleurs performances écologiques dans nos foyers. Et pour se donner les moyens de son ambition, l’entreprise annonce l’approbation de son document d’enregistrement par l’Autorité des marchés financiers (AMF) dans le cadre de son projet d’introduction en Bourse sur Euronext à Paris.

boostheat


Un marché cible de 230 000 chaudières par an

La chaudière BOOSTHEAT.20 est une solution de chauffage qui combine donc la fiabilité de la chaudière à condensation et l’efficacité de la pompe à chaleur. En y associant un compresseur thermique, elle affiche des performances énergétiques que Boostheat estime être les plus efficaces du marché. Techniquement, cette chaudière nouvelle génération utilise la chaleur de la combustion du gaz naturel à haute température, non pas pour réchauffer le circuit de chauffage (radiateur) mais pour activer la compression du fluide frigorigène (CO2) qui est utilisé dans un cycle de pompe à chaleur.

Une innovation qui va de pair avec la culture innovante de Boostheat. Sur les 96 collaborateurs que compte l’entreprise, les deux tiers travaillent par exemple sur l’industrialisation et la R&D. Elle s’est également dotée d’un outil industriel de pointe (le montage de la chaudière est entièrement internalisé) installé sur le site industriel de l’ancienne usine de BOSCH à Vénissieux. Là, sur une surface de 7 000 m2, une ligne de production automatisée est conçue pour assembler jusqu’à 20 000 chaudières par an. Un site dont la capacité pourrait être poussée à 50 000 chaudières par an avec des investissements et recrutements supplémentaires.

Avec sa chaudière, (la BOOSTHEAT.20), la société adresse en priorité les marchés de la rénovation de la maison individuelle, mais aussi le petit collectif et du tertiaire. La rénovation énergétique des logements est en effet une priorité pour faciliter la transition écologique. En France, de nombreux aspects de la Loi Énergie-climat sont orientés sur ces aspects, et la lutte contre les passoires thermiques présenté comme une priorité nationale.

Pour se développer, Boostheat cible en priorité les marchés Français, Allemands et Suisses. Ce qui représenterait plus de 230 000 chaudières par an à remplacer, soit un marché cible d’environ 3,3 Md€ / an.

fondateur Boostheat
Luc Jacquet – Fondateur et CEO de Boostheat


Devenir un leader européen du secteur de l’efficacité énergétique

Pour assurer ses objectifs, Boostheat a ouvert des filiales commerciales en France et en Allemagne. En France, elle s’appuie sur un réseau de 11 agents commerciaux et sur un réseau d’installateurs en cours de constitution pour couvrir le territoire. En Suisse, l’entreprise est accompagné par son actionnaire et partenaire historique, le groupe HOLDIGAZ, 4e fournisseur de gaz naturel du pays, qui prend en charge la commercialisation.

La stratégie de Boostheat est ensuite d’étendre son activité dans d’autres pays d’Europe. L’entreprise prévoit aussi le lancement d’un produit de plus grande capacité en 2022. Son objectif pour 2019 est d’atteindre les 200 commandes. À la date du document d’enregistrement déposé auprès de l’AMF, elle avait enregistré 124 commandes, soit plus de 60% de l’objectif.

Dans les trois ans à compter de la date du Document d’enregistrement, elle vise un objectif de commandes d’environ 4 500 chaudières par an (soit le seuil visé pour atteindre l’équilibre du résultat opérationnel courant). En parallèle, Boostheat entend prendre plus de 5 % de parts de marchés dans les cinq ans après son arrivée sur chacun de ses marchés européens cibles (France, Allemagne et Suisse). De quoi devenir un véritable leader européen sur le secteur de l’efficacité énergétique.


Lire aussi : DualSun, les panneaux solaires qui font aussi chauffe-eau


Guillaume Joly. @guitjoly

Dans la même rubrique