deux femmes travaillent
Conso Responsable

Les métiers à impact qui intéressent les recruteurs en 2019- 5 minutes de lecture

Envie d’un job qui a du sens ? Il existe aujourd’hui de nombreux postes qui permettent de lier un engagement social et environnemental à son engagement professionnel. Tour d’horizon des métiers à impact qui intéressent le plus les recruteurs en 2019


Il y a des études sur les cadres qui jugent insuffisant l’impact de la RSE dans leur entreprise. Il y a le manifeste étudiant pour une transition écologique. Il y a le beau discours du major de centrale Nantes. Il y a les manifestations lycéennes et étudiantes pour le climat. À tous les niveaux, il y a aujourd’hui des jeunes et des moins jeunes qui, partout, cherchent à donner un sens à leur carrière. Une aubaine à l’heure où la lutte contre le dérèglement du climat s’amorce. À l’heure où nos générations ont l’opportunité de réinventer le monde.

Pour les entreprises, aujourd’hui, opérer et réussir sa transition écologique, ça n’est plus un détail chic ni une valeur à mettre en avant, c’est devenu une nécessité stratégique. Pour de plus en plus de femmes et d’hommes, s’investir dans des métiers qui ont du sens, liés à l’environnement, au climat, c’est devenu une nécessité également. Cette quête des job de sens peut prendre plusieurs biais. Nous mettons régulièrement en avant sur Les Horizons des entrepreneur.e.s qui empruntent ce chemin.

Mais il y a d’autres voies que celles de l’entrepreneuriat. Birdeo, un cabinet de recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins récemment exprimés par ses 200 clients, pour déterminer les métiers à impact qui intéressent les recruteurs en 2019. Nous en avons sélectionné 6 à vous présenter.

Lire aussi : Tendances et conseils pour travailler dans les métiers de l’environnement

un homme et une femme devant un ordinateur de marque APPLE


1- ANALYSTE ESG

L’analyste ESG (H/F) est en charge d’intégrer, dans la gestion classique, des critères environnementaux, sociaux ou de gouvernance (ESG) clés ; de mettre l’analyse ESG à disposition de l’ensemble des équipes de gestion ; d’encourager des travaux conjoints entre analystes financiers et extra-financiers au regard de ces critères.

Profil :

  • Diplôme Bac+5 (école de commerce), disposant d’une spécialisation en RSE – un double cursus finance et RSE est un plus
  • 3 à 6 ans d’expérience dans un cabinet de conseil spécialisé en développement durable, RSE, environnement
  • Expertise des critères ESG et bonne connaissance des GRI
  • Anglais courant – la maîtrise d’une troisième langue est un vrai plus
  • Rémunération : de 50 à 80 K € / an.

2- RESPONSABLE DES ACHATS DURABLES

Le/La responsable des achats durables prend en compte les problématiques environnementales, en plus des missions de l’acheteur classique, et intègre 3 critères lors de ses démarches : respect de l’environnement, engagement sociétal et vertu économique. Il/elle doit faire en sorte que les achats soient les plus satisfaisants possibles pour la société, ses parties prenantes tout en étant les plus justes possibles au regard de la politique RSE de l’entreprise.

Profil :

  • Diplôme Bac+5, ou d’ingénierie (selon secteur) disposant d’une spécialisation en RSE – un double cursus achats et RSE est un plus
  • 3 à 6 ans d’expérience dans un cabinet de conseil spécialisé en développement durable, RSE, environnement
  • Expertise des filières et bonne connaissance des GRI
  • Anglais courant
  • Rémunération : de 50 à 80 K € / an.

3- CONSULTANT(E) RSE ET DEVELOPPEMENT DURABLE

Les consultant.e.s RSE et Développement Durable accompagnent la définition de la stratégie RSE de leurs clients et/ou de leur entreprise lorsqu’ils sont embauchés en interne. Ils peuvent également être en charge de concevoir des gammes de produits ou services, leur production et leur commercialisation, et doivent piloter la relation avec les clients stratégiques.

Profil :

  • Diplôme Bac +5 (école de commerce, école d’ingénieur, université) – un Diplôme Bac +8 (MBA ou PhD) est un plus
  • Jeune diplômé ou 2/3 ans d’expérience
  • Excellentes capacités commerciales et en gestion de projet
  • Rémunération : de 35 à 45 K € / an.

4- CHARGE(E) DE COMMUNICATION EN DEVELOPPEMENT DURABLE

Il/elle est en charge d’aider les entreprises à adapter leurs contenus et stratégies en fonction du développement durable. Sa mission principale va être de valoriser l’image globale de l’entreprise grâce à un positionnement en adéquation avec son environnement. Il doit également définir la politique de développement durable de la structure, faire des missions de communication et du lobbying externe.

Profil :

  • Diplôme Bac +5 (école de commerce, école d’ingénieur, université) – un Diplôme Bac +8 (MBA ou PhD) est un plus
  • Jeune diplômé ou 2/3 ans d’expérience
  • Excellentes capacités commerciales et en gestion de projet
  • Rémunération : de 21 à 40 K € / an.

5- RESPONSABLE MARKETING EN DEVELOPPEMENT DURABLE

Il se doit d’être en perpétuelle évolution et suivre de près les « révolutions » technologiques (mode de fabrication, innovations industrielles, nouveaux packaging, …) afin de lancer des produits en parfaite adéquation avec le marché vert actuel. Son rôle est de concilier le coût de fabrication des produits et leur impact social et environnemental pour proposer aux consommateurs les meilleurs produits au meilleur prix, tout en assurant une juste rémunération du travail à ses fournisseurs.

Profil :

  • Diplôme Bac+5 (école de commerce, école d’ingénieur, université)
  • 3 à 6 ans d’expérience dans un cabinet de conseil spécialisé en développement durable, RSE, environnement
  • Rémunération : de 50 à 80 K € / an.

une bonne poignée de main


Sans oublier…

6 – RESPONSABLE DE PROJET TRANSITION ENERGETIQUE

C’est notre coup de coeur. Un métier qui devrait émerger dans les mois qui viennent ; en tout cas, celui sur lequel nous parions !

Le/la Responsable de projet Transition Énergétique a pour mission l’élaboration et la mise en œuvre de la politique en matière de transition énergétique de son entreprise. Son objectif est d’atténuer le changement climatique, de développer les énergies renouvelables et de maitriser les consommations en énergie au sein de sa structure. Au vu des nécessaires changements qui attendent les PME et grandes entreprises françaises, cette fonction devrait attirer les candidat.e.s.

Et vous, quel job recherchez-vous ?


Guillaume Joly. @guitjoly

Dans la même rubrique