une affiche sur un poteau rond
Lifestyle

Zei, un outil pour la transition écologique des marques

Zei est une plateforme qui veut aider les marques à réduire leur empreinte carbone. Elle les aide à mieux réaliser et valoriser leurs actions écologiques.


Les alarmes et rapports catastrophiques sur le réchauffement climatique s’empilent depuis des années. Cela fait 30 ans que le terme développement durable à fait son apparition. Pourtant, force est de constater que les choses ne changent pas bien vite. Alors que l’urgence est fondée, pourquoi est-ce que nous n’agissons pas ? Les neurosciences apportent un élément de réponse à cette interrogation. Si nous n’agissons pas, ce serait notamment parce que les impacts du changement climatique nous semblent trop lointains et trop impersonnels.

Afin d’agir, il serait donc plus efficace, non pas de crier à l’urgence et à la catastrophe, mais plutôt de stimuler des sentiments positifs. En somme, faire en sorte qu’agir pour la planète rende fier. C’est à dire jouer sur la reconnaissance, le lien social et la récompense. C’est en se basant sur ces éléments que Noël Bauza à eu l’idée de fonder la start-up Zei. Empruntant aux codes qui ont fait l’efficacité du jeu vidéo, il a crée un outil qui permet aux particuliers mais surtout aux entreprises de valoriser leurs actions écologiques.

Lire aussi : la start-up Yoyo récompense ceux qui trient

jeune femme assise au milieu de plusieurs arbres

Faciliter la transition écologique des marques

De nombreuses entreprises ont aujourd’hui du mal à opérer de véritables changements pour être plus écolo. Pourtant, être engagé dans une démarche environnementale est devenu un impératif. D’après un sondage Viavoice réalisé pour HEC, 62% des cadres estiment, par exemple, que leur entreprise ne s’implique pas suffisamment pour réduire son empreinte carbone. En fin d’année, ce sont également près de 30 000 étudiants qui ont exprimé à travers un manifeste leur souhait de ne pas travailler pour des entreprises polluantes.

Mais pour beaucoup de marques, la question n’est pas tant de s’engager dans une démarche RSE que de savoir comment le faire et comment le valoriser. Grâce à sa plateforme, Zei leur apporte un outil pour agir concrètement avec efficacité. La start-up met ainsi à disposition des marques un espace et un accompagnement gratuit pour otpimiser leurs actions écologiques.

Lire aussi : Urbyn, la plateforme qui gère les déchets des entreprises

Cet espace peut être à la fois public (la plateforme fonctionne ainsi comme une sorte de Linkedin de l’environnement) mais aussi privé (uniquement à destination des employés de la marque). Zei leur fournit un audit RSE afin d’identifier les thématiques sur lesquelles agir. Elle préconise ainsi des actions à mettre en place. Elles concerneront par exemple le recyclage ou le transport. La plateforme se veut également un outil collaboratif. C’est à dire que les employés peuvent eux aussi proposer des actions à leur hiérarchie.

Grâce à cet outil, les marques bénéficient donc d’une roadmap qui leur permet de savoir quoi faire. Mais pour aller plus loin, la plateforme Zei leur propose de rentrer en contact avec des prestataires. Ils sont préalablement identifiés par la start-up. Ils sont mis en relation avec les marques grâce à un algorithme de matching. Pour chaque action, il est ainsi possible d’identifier plusieurs partenaires capables de la mettre en place. Un back-office dédié permet également de gérer immédiatement la facturation et la traçabilité de ces actions avec les prestataires.

un ipad montrant la plateforme dévelopée par Zei
La plateforme Zei est un outil pour aider les marques à accélérer leur transition écologique

Valoriser l’action écologique

Et pour valoriser toutes ces démarches, la plateforme Zei à mis en place un indice de progression. Propre à chaque entreprise, il permet de visualiser ce qui a été fait et ce qu’il reste à faire. Pour les profils publics, il existe même un classement qui permet de positionner sa marque en fonction des démarches environnementales effectuées.

Cette jeune entreprise existe depuis 1 an et demi. Fondée à Marseille, elle possède également des bureaux parisiens et emploie actuellement 11 personnes. Après une première levée de fonds de 715K€, Zei travaille actuellement sur une seconde levée qui leur permettrait de viser plus loin.

En effet, à terme, l’entreprise souhaite étendre son service afin que les démarches RSE des marques soient immédiatement valorisées. On pourrait ainsi scanner un produit en faisant ses courses et consulter en direct l’impact environnemental de l’entreprise concernée. Une sorte de Yuka de l’écologie. Aujourd’hui en version bêta, Zei compte déjà plus de 700 entreprises sur sa plateforme. Elle devrait lancer officiellement son service d’ici le printemps 2019.

Lire aussi : R3D3, un robot de tri connecté pour les entreprises

À noter que la start-up ne s’adresse pas uniquement aux marques. Depuis plus d’un an, l’outil est également disponible pour le grand public. Chacun peut donc se créer un profil et se créer des défis à réaliser. Empruntant aux codes du jeu vidéo, l’utilisateur progresse au fur et à mesure qu’il coche les actions réalisées. Chaque action rapporte des points. Ces points sont ensuite convertis en dons ou en bons d’achats.

Une initiative intéressante qui s’inscrit dans une logique éprouvée : récompenser les bonnes actions plutôt que de punir les mauvaises. Reste à savoir si, en matière d’écologie, elle aura les bénéfices escomptés.


Guillaume Joly. @guitjoly

Dans la même rubrique