les consignes de l'entreprise Cycleen dans un magasin Leclerc
Economie circulaire

Cycleen, la consigne pour collecter le plastique- 4 minutes de lecture

Parmi les solutions qui permettent de mieux recycler le plastique, Cycleen propose des consignes qui rémunèrent les utilisateurs en bons d’achat. Il s’agit d’une initiative qui favorise le développement de l’économie circulaire et qui devrait être généralisée dans les années à venir car elle s’inscrit dans une démarche du gouvernement pour atteindre l’objectif de 100% de plastiques recyclés.


Le taux moyen de recyclage des emballages plastiques en France est d’à peine 25%. Environ 250 000 tonnes de plastique recyclé pour un petit peu plus d’un million de tonnes consommées dans le pays. Cependant, cette moyenne nationale trouve un écho plus désolant dans certaines agglomérations où ce chiffre diminue à hauteur de 10%. Il est par exemple de 5% en Ile-de-France. 

Le réflexe du tri n’est a priori pas encore ancré dans nos modes de fonctionnement. Les règles manquent peut-être de clarté. Peut-être est-ce aussi la faute à un manque d’harmonisation des poubelles sur le territoire ?
 

Le tri sélectif ne fonctionne pas

Quoiqu’il en soit la production mondiale de plastique est de 300 millions de tonnes chaque année. Certains chercheurs estiment d’ailleurs que, depuis les années 1950, ce sont plus de 8,3 milliards de tonnes de plastique qui ont été produites. Et qu’environ 60% de cette masse fut stockée dans la nature ou dans des décharges. On en retrouve donc aujourd’hui partout. Dans la fosse des Mariannes, par exemple, à 11km de profondeur sous les océans, mais aussi dans nos scelles. 

Via le développement de l’économie circulaire, le gouvernement souhaite donc améliorer considérablement la collecte et le recyclage du plastique en France. L’objectif fixé est d’atteindre 100% de recyclage d’ici 2025. A ce titre, l’harmonisation des couleurs des poubelles est à l’étude. Mais aussi le retour de la consigne, qui se pratique avec succès dans de nombreux pays européens. 


Des solutions innovantes pour encourager le recyclage

A l’instar de la start-up Yoyo, il existe déjà de nombreuses jeunes entreprises qui proposent des solutions innovantes afin d’améliorer la collecte du plastique. L’une des solutions qui permettrait pourtant d’améliorer cette pratique est la mise en place d’un système de consigne. Comme cela se pratiquait auparavant pour le verre. Et c’est précisément ce que propose Cycleen qui s’appuie sur un concept conçu par l’entreprise norvégienne Tomra. Elle propose des consignes dédiées aux bouteilles en plastique mais aussi aux cannettes. 

Les automates qu’elle installe chez ses clients sont connectés et optimisent le recyclage en scannant les codes-barres directement sur les produits. De ce fait, elle récupère et transmet des informations aux magasins et aux opérateurs chargés de la collecte. L’autre avantage de ces appareils est d’empêcher le mélange des déchets. Les consignes de Cycleen sont installées aujourd’hui au sein de supermarchés. Elles permettent ainsi aux consommateurs de déposer leurs bouteilles et cannettes en allant faire leurs courses.

des bouteilles en plastique


Un système incitatif pour favoriser le tri

Chaque contenant rapporte entre 1 et 2 centimes. Ce montant peut ensuite être déduit des courses lorsque l’acheteur passe à la caisse. Mais le système se veut aussi solidaire et permet de reverser ces sommes à des associations. L’objectif est d’inciter au recyclage via un système de récompense.

Si celui-ci paraît sans doute symbolique au vu des montants, il encourage malgré tout la pratique. Cela permet également aux magasins qui s’en équipent de s’impliquer davantage dans une démarche positive pour l’environnement. D’ailleurs, ce système devrait se généraliser dans les années à venir. Via la feuille de route pour l’économie circulaire, le ministère de la transition écologique souhaite développer les systèmes de consignes solidaires d’ici 2022. L’objectif est de permettre via ce biais d’atteindre au plus vite les 100% de plastique recyclés sur le territoire. Et pour recycler, il faut commencer par collecter.

Aujourd’hui, les automates de Cycleen sont installés dans une trentaine d’enseignes de grande distribution. L’entreprises souhaite atteindre une centaine de clients supplémentaires d’ici fin 2019. En parallèle, elle propose également le même type de solutions afin d’équiper la restauration, l’hôtellerie mais également les bureaux d’entreprises. 


Guillaume Joly. @guitjoly

Dans la même rubrique