Chaque semaine, nous publions des définitions de mots ou de concepts sous forme d’articles dans notre rubrique-lexique intitulée “C’est quoi ce mot ?“. Avec pour chaque terme une définition simple et concise permettant de s’approprier la notion en quelques lignes. Cette définition concise est toujours suivie d’une explication plus longue pour celles et ceux qui souhaitent rentrer dans vif du sujet et faire le tour des enjeux et applications de chaque notion. En espérant que ces définitions vous aident et vous permettent de mieux cerner les défis d’une transition écologique réussie.

Nous avons donc eu envie de partager avec vous les définitions qui ont été les plus consultées cette année. Au menu, agriculture, économie circulaire et énergies.


L’agriculture de précision

Le secteur de l’agriculture est loin d’être oublié dans la progressive digitalisation de nos sociétés. Au contraire, c’est même un secteur très dynamique où les innovations technologiques sont nombreuses et amènent de nouvelles perspectives : meilleure usage des intrants chimiques (comprendre : moins mais mieux), aides à la décision, optimisation des rendements… L’agriculture est en pleine mutation ces dernières années grâce aux nouvelles technologies. On l’appelle maintenant l’Agtech, ou agriculture connectée. Une nouvelle ère vers une transition agricole nécessaire.

les drones permettent l'agriculture de précision

👉 Lire notre définition complète de l’agriculture de précision



L’obsolescence programmée

Souvent associée à des scandales industriels ces dernières années, l’obsolescence programmée vise à réduire délibérément la durée de vie d’un produit pour en augmenter le taux de remplacement. Pratique interdite en France (c’est un délit depuis 2015), l’obsolescence programmée a pourtant à l’origine été conceptualisée afin que l’industrie puisse produire de nouveaux biens en permanence. Cocasse. Modèle dépassé aujourd’hui à la vue des nombreux enjeux actuels notamment environnementaux, il est peu à peu remplacé par le modèle de l’économie circulaire.

dechets electroniques

👉 Lire notre définition complète de l’obsolescence programmée



L’aquaponie

Pratique vieille comme le monde mais remise au gout du jour avec l’avènement de l’agriculture urbaine, l’aquaponie est tout simplement un système fermé qui associe culture de plantes et élevage de poissons. C’est un processus entièrement naturel car les déjections des poissons viennent servir d’engrais naturel aux plantes, qui en retour, filtrent l’eau qui revient aux poissons. L’aquaponie, idéale en milieu urbain notamment, permet de réduire la consommation d’eau jusqu’à 90%. Cette pratique est une tendance forte de l’agriculture moderne.

technique aquaponie agriculture urbaine

👉 Lire notre définition complète de l’aquaponie



L’upcycling

L’upcycling est une pratique émergente qui s’inscrit dans le modèle plus global de l’économie circulaire. Il s’agit d’une sorte de “super recyclage”, car l’objet ou le matériau réutilisé donnera naissance à un objet de qualité supérieure, et dont le nouvel usage pourra être loin de son usage premier. De nombreuses industries s’en sont emparés, comme la mode ou la déco. L’upcycling permet d’éviter le gaspillage et de limiter la consommation d’énergies. Et enfin, cette pratique est accessible à tous, il faut simplement un peu d’imagination.

upcycling haut de gamme d'une baignoire en canapé

👉 Lire notre définition complète de l’upcylcing



Data center

Les data centers sont des endroits physiques hautement sécurisés où sont regroupés toutes les installations informatiques garantissant le bon fonctionnement d’Internet, des bases de données, du cloud… Les demandes en stockage, en bande passante et plus globalement les demandes de traitement de données informatiques étant chaque année supérieures, leur nombre explose en ce moment. Et cela pose un vrai problème environnemental car les data centers sont extrêmement gourmands en énergies.

data center permettant le stockage et la transmission de l’information

👉 Lire notre définition complète d’un data center