logo comparateur agricole
Agriculture et Alimentation

ComparateurAgricole, la place de marché des agriculteurs- 3 minutes de lecture

ComparateurAgricole.com permet aux agriculteurs de vendre leurs céréales et de s’approvisionner en ligne. Cette première place de marché dédiée aux agriculteurs fait partie de ces nombreuses start-up françaises qui mettent le numérique au profit d’un monde agricole en pleine mutation.


Née en 2015, la start-up Biagri a créé ComparateurAgricole.com au moment de l’explosion du digital dans le secteur agricole. Il faut dire que plus de 85 % des agriculteurs français se connectent chaque jour à internet pour consulter la météo, le cours des marchés, leurs emails et leurs comptes bancaires. La digitalisation de l’agriculture ressemble ainsi à un levier incontournable pour redonner du pouvoir aux agriculteurs dans les prises de décisions.

En constatant que le marché agricole se complexifie, le site Comparateuragricole.com permet aux agriculteurs de vendre leurs céréales et d’acheter de l’engrais directement en ligne. Cette plateforme répond à la fois au besoin de réduction des procédures administratives ainsi qu’à l’accès à de meilleurs prix de vente des produits de l’exploitation. Les agriculteurs gagnent du temps et augmentent leur rentabilité, deux critères déterminants.

agriculteur céréalier


Le premier comparateur agricole en ligne

ComparateurAgricole propose une solution innovante de négoce digitale réduisant le nombre d’intermédiaires et simplifiant la vente de production (principalement pour les céréaliers) et l’approvisionnement d’engrais. Cette place de marché spécifiquement crée pour répondre aux besoin des agriculteurs est la première en France sur cette problématique.

Les prix sont indiqués en direct, et localisés sur l’exploitation de l’agriculteur afin d’assurer une simplification et une transparence complète. L’agriculteur peux ainsi sélectionner la période de livraison, le tonnage souhaité et ainsi profiter d’un prix calculé selon les cours du marché et sa localisation.

À terme, la plateforme souhaite construire un observatoire de prix grâce aux données récoltées. L’agriculteur pourra, à travers celui-ci, être alerté des pratiques des agriculteurs obtenant les meilleurs résultats en terme de prix et de pratique culturale. Une manière d’utiliser le numérique comme un outil d’aide à la gestion comme le sont Perfarmer ou encore My Easy Farm.

fondateurs comparateur agricole
Pierre-Antoine Foreau et Vincent Guilhem, fondateurs de la startup Biagri


Promouvoir le numérique et l’innovation pour aider le monde agricole

Cette place de marché agricole est née près de Chartres par la volonté de deux amis, Pierre-Antoine Foreau et Vincent Guilhem. Fun fact : c’est le premier site internet sur lequel s’est vendu un camion de céréales ! Mais les deux amis ne se sont pas arrêté là.

Après 18 mois d’activité, ils ont réussi à employer neuf salariés et lever 1,5 million d’euros auprès de Go Capital, un capital-risqueur breton, qui gère le fonds de Loire Valley Invest avec l’appui du Crédit Agricole et BPI France. L’entreprise a réalisé 700K€ de CA en 2016 puis 8M€ de CA en 2017 et enfin 30M€ de CA en 2018. Soit une croissance de plus 350%. Des résultats qui soulignent l’essor de l’Agtech sur le territoire. Biagri prévoyait de passer à une quinzaine de collaborateurs en 2018, ils sont désormais 16 personnes dans l’équipe. Plus de 5 000 agriculteurs passent par le site aujourd’hui pour un volume de transaction estimé 300 000 tonnes/an.

Aujourd’hui en France, 62% des agriculteurs passent par au moins une application agricole. En moyenne, ils en utilisent 3. Sur ces agriculteurs connectés, près de 60% d’entre eux ont réalisé au moins un achat en ligne. Une tendance forte sur laquelle la France est à la pointe, probablement le deuxième pays derrière les USA en matière de développement de l’Agtech. Biagri fait d’ailleurs partie des membres de La Ferme Digitale, un collectif de startup qui a pour vocation de promouvoir l’innovation et le numérique pour une agriculture performante, durable et citoyenne. Elle sera présente au LFDay le vendredi 7 juin avec les autres entreprises françaises qui mêlent numérique et agriculture. On vous invite vivement à y faire un tour !


Guillaume Joly. @guitjoly

Dans la même rubrique