Nice Cannes Sophia Grasse cote d'azur

Les villes de Nice, Cannes, Grasse et Sophia Antipolis sont à présent regroupées sous le label Capitale French Tech Riviera Région Sud. Nous avons sélectionné 10 start up Green de la région à surveiller de près.



La région Sud (ex Provence-Alpes-Côte d’Azur) est innovante et dynamique dans les filières de la transition écologique. Si nous avions à ce titre déjà listé plusieurs start up engagées sur le territoire Aix-Marseille, la Côte d’Azur n’est pas en reste. En effet les bassins de Nice, Cannes, Grasse et Sophia Antipolis sont à présent regroupés sous le label Capitale French Tech Riviera Région Sud. Et la région compte bien “changer de dimension avec cette labellisation” dixit Eric Léandri, co-président de l’écosystème, mais également PDG fondateur de Qwant.

Entre mobilité, biotechnologie et énergie, petit tour d’horizon des solutions et innovations issues du bouillonnant territoire de la Côte d’Azur et favorisant la transition écologique.


Mobendi, des solutions innovantes pour une mobilité durable

Mobendi des solutions innovantes pour une mobilité durable

C’est quoi Mobendi ?

Mobendi développe de nombreuses solutions intelligentes et écologiques pour faciliter la mobilité. La start up niçoise conçoit et fabrique des stations de vélos électriques partagés ou en libre-service. Mais pas que. La start up développe aussi des abris et totem, bornes de recharges fonctionnant à l’énergie solaire pour vélos et voitures.

Pourquoi on en parle ?

Mobendi s’adresse à la fois aux entreprises et collectivités. Et avec plus de 350 bornes et stations en France et en Europe, la jeune entreprise s’est installée dans le paysage de la mobilité douce et durable. Comme en témoignent les nombreuses réalisations jusqu’ici, ainsi que le récent contrat signé avec Mobility Tech Green pour développer le vélo-partage en entreprise.

👉 Leur site Web


Inalve, l’alimentation animale durable par les microalgues

Inalve produit des microalgues alimentaires animales

C’est quoi Inalve ?

Inalve est une start up du secteur des biotechnologies qui valorise les microalgues en produisant des farines destinées à l’alimentation animale d’élevage (l’aquaculture notamment). Prix compétitifs, richesse en protéines, qualités nutritionnelles, Inalve valorise les ressources des microalgues pour à terme remplacer les farines végétales à base de soja par exemple. Ce procédé permettrait également de diminuer fortement l’utilisation des antibiotiques dans la filière.

Pourquoi on en parle ?

Multi récompensée – lauréate du concours mondial de l’Innovation 2030 – la start up entre en phase d’industrialisation. Elle a récemment réussi une levée de fonds d’1,6M€ auprès de la Région Sud et d’investisseurs privés comme Angels for Greentech, et obtenu un financement d’1,4 M€ dans le cadre du concours mondial de l’Innovation. Un pilote industriel du projet est en cours d’installation dans la région pour un début de production sous très peu.


👉 Lire notre article sur Inalve
👉 Leur site Web



O’Sol, le panneau solaire mobile inspiré du tournesol

le panneau solaire Kino de la start up O'Sol

C’est quoi O’Sol ? 

La start up cannoise a imaginé Kino, un panneau solaire portable inspiré de la fleur de tournesol. Il optimise la captation de l’énergie solaire en suivant les mouvements du soleil tout au long de la journée. Développé au sein de l’incubateur PACA-Est et basé sur une technologie empruntée au domaine spatial, Kino trouve des applications auprès de publics ayant besoin de sources d’énergie itinérantes, temporaires ou mobiles : événementiel, ONG, territoires reculés, loisirs extérieurs…

Pourquoi on en parle ? 

Après un passage remarqué au CES de Las Vegas en début d’année, O’Sol a peaufiné et breveté sa technologie. La start up et cherche à présent des investisseurs, et est en pleine levée de fonds dans le but d’accélérer le développement de Kino en le faisant passer du prototypage à l’industrialisation. Mise sur le marché prévue courant 2019.

👉 Leur site Web



Oui ! Greens, l’anti-gaspi fruits et légumes qui valorise le local

ouigreens sauve les fruits et légumes hors calibre grâce à l'application Pepino

C’est quoi Oui ! Greens ?

La mission de Oui ! Greens est d’éviter le gaspillage alimentaire des fruits et légumes dits hors calibres. Les normes de calibrage et d’aspect mettent au rebut des produits pourtant comestibles mais refusés par les distributeurs et les grossistes. La start up réhabilite donc ces produits avec son application Pépino, plateforme de mise en relation entre acteurs de la filière agro-alimentaire, particuliers compris. Le tout grâce à un algorithme qui va aiguiller chaque offre et faire matcher les bons acteurs au bon moment.

Pourquoi on en parle ?

L’application est disponible à Nice depuis 1 an, et part à la conquête d’autres villes. Angers ou Avignon se sont montrées intéressées. Autre axe de développement, intégrer encore plus d’acteurs de la filière agro-alimentaire comme les restaurateurs ou les associations. Incubée chez PACA-Est, la start up recherche actuellement des fonds pour faire grandir le chiffre de 10 tonnes de produits sauvés à date.


👉 Leur site Web



Eccity, le scooter électrique made in France

la gamme de scooters électriques Eccity

C’est quoi Eccity ?

Eccity a développé une gamme de scooters électriques made in France allant du 50cm3 au 3 roues. L’entreprise participe ainsi à rendre les milieux urbains plus respirables et moins bruyants. Eccity s’adresse aux particuliers et aux professionnels (public et privé).

Pourquoi on en parle ?

L’entreprise vient de lever 1Md’€ pour développer son nouveau service de location. Après avoir fait le choix de l’électrique il y a 8 ans, Eccity fait maintenant le pari du changement d’usage pour les véhicules légers, de la propriété à la location longue durée ou au scootsharing. Pour une mobilité du quotidien plus durable et plus inclusive. 


👉 Leur site Web



Mycophyto, l’alternative biologique aux pesticides

C’est quoi Mycophyto ?

Mycophyto est une start up de l’Agtech fondée en 2016 par Justine Lipuma et Christine Poncet-Doise, et qui développe des solutions biologiques pour revitaliser les sols et accélérer le développement des plantes. Le tout en exploitant les synergies naturelles entre les plantes et les micro-organismes comme les mycorhizes. Solution validée en conditions réelles, la jeune pousse se pose donc en véritable alternative efficace à l’utilisation de pesticides chimiques en agriculture et aménagement paysager.

Pourquoi on en parle ?

Basée à Sophia-Antipolis, Mycophyto a récemment bouclé sa première levée de fonds à hauteur de 1,4M€ auprès de Créazur – la structure d’investissement du Crédit Agricole Côte d’Azur – ou de Région Sud Investissement. Un bon coup de boost pour poursuivre la R&D essentielle dans ce secteur, et préparer la phase d’industrialisation dans le but de commercialiser ses solutions.

👉 Leur site Web


Vulog, accélérateur d’autopartage

C’est quoi Vulog ?

Fondée à Nice en 2006, Vulog est devenue le leader mondial des technologies de mobilité partagée avec plusieurs dizaines de villes clientes à travers le monde, comme Copenhague, Vancouver ou Madrid. La start up s’adresse à la fois aux opérateurs, aux loueurs, aux villes et aux constructeurs en proposant des solutions et services d’autopartage (logiciel et application de gestion de flotte). L’entreprise profite à plein de l’essor des nouvelles mobilités urbaines et a déjà ouvert des antennes aux Etats-Unis, au Canada et en Chine.

Pourquoi on en parle ?

2019 aura été une très belle année pour Vulog. Après avoir annoncé en mai dernier un accord avec le Groupe Renault visant à installer la solution technologique d’autopartage AIMA (pour Artificial Intelligence Mobility Applied) au sein de 2500 Renault ZOE, c’est Volkswagen qui a choisi Vulog pour équiper la flotte de véhicules électriques de son nouveau service d’autopartage WeShare à Berlin.

👉 Leur site Web


Bioceanor suit la qualité de l’eau en temps réel et par prédictions

C’est quoi Bioceanor?

Créée en 2018 à Sophia-Antipolis , Bioceanor est spécialisée dans l’analyse de la qualité de l’eau. La start up a développé Aquareal, une station météo sous marine connectée qui envoie en temps réel des informations sur la qualité de l’eau. Mais également des indications et des prédictions sur son évolution à venir dans les prochaines heures. Les débouchés sont nombreux, comme le secteur de l’aquaculture, le suivi de la qualité des lacs et rivières, ou l’analyse de zones sensibles comme les plages et lagons.

Pourquoi on en parle ?

A ce sujet, Bioceanor vient tout juste de remporter le Grand Prix Tech4Islands Awards 2019 décerné dans le cade du Digital Festival Tahiti. La jeune start up en a profité pour lancer un vaste programme en Polynésie, où plusieurs stations vont être installées et contribuer ainsi au projet local de Smart Island. Bioceanor s’apprête par ailleurs à réaliser sa première levée de fonds.

👉 Leur site Web



Skavenji, l’auto consommation verte pour tous

skavenji box pour produire son électricité

C’est quoi Skavenji ?

Gaël Despierrès a créé Skelenji, un boîtier permettant aux particuliers de fabriquer leur propre énergie verte. La box Skalenji permet de consommer directement l’électricité produite au domicile à partir de sources très variées comme les panneaux solaires, les éoliennes, hydroliennes ou même les vélos. La box va ensuite stocker l’énergie et la distribuer. Skalenji se pose en alternative complémentaire aux fournisseurs d’électricité traditionnels en permettant de gagner en autonomie en énergie, et démocratise l’auto consommation.


Pourquoi on en parle ?

Hébergée au sein de l’incubateur Paca-Est, la start up est à la recherche de financements et est en pleine levée de fonds. 150k€ sont visés afin de poursuivre la R&D et d’avancer sur l’industrialisation. Des recrutements sont également en vue pour développer la jeune pousse. Skalenji est par ailleurs un projet durable, open source et axé sur la réparabilité.

👉 Leur site Web


Scity.coop associe numérique, solidaire et environnement

Scity.coop recoit le prix French Mobility

C’est quoi Scity.coop ?

Scity.coop est une entreprise coopérative, basée à Sophia Antipolis dont l’objet est de développer des projets à impact social et/ou environnemental en mettant à profit son expertise technologique (Blockchain, machine learning etc.). Par exemple pour faciliter les mobilités avec l’application dédiée au covoiturage Ridygo ou le projet Chèque Covoiturage. Préserver l’environnement grâce au numérique est également une des missions de l’entreprise.


Pourquoi on en parle ?

Créée sous la forme originale mais ô combien dans la tendance actuelle d’une SCOP (Société Coopérative et Participative), l’entreprise associe habilement le numérique, les process d’une start up et le développement de projets durables orientés vers le mieux vivre ensemble, la solidarité, et l’inclusion.


👉 Leur site Web


Consultez nos autres sélections de start up Green en France 👉 

Ceci n’est pas un classement, et cette liste établie par nos soins ne reflète évidemment pas l’intégralité des entreprises de la région à s’engager sur ces problématiques. 
Pour les entrepreneur.e.s qui ne sont dans pas dans cette publication et qui souhaitent se faire connaître, n’hésitez pas à 
nous contacter !