En fin de semaine dernière avaient lieu les Universités d’Été de l’Économie de Demain. Deux jours de débats et ateliers menés par le collectif #NousSommesDemain qui réunit les principales organisations françaises d’entreprises à impact.

Ces entrepreneur.es de l’économie sociale et solidaire et de la Tech for Good, réunissant le Mouves (Mouvement des entrepreneurs sociaux), le label B-Corp ou encore la Fédération des entreprises d’insertion, se réunissaient afin d’échanger avec des décideurs publics et privés au sujet d’une relance économique orientée sur les enjeux de Développement Durable.

Pour cela, le collectif #NousSommesDemain s’appuie sur 12 propositions formulées au début de l’été, comme le fait d’intégrer des critères d’impact social et écologique décisifs dans l’attribution des marchés publics ou encore de créer un fonds d’investissement d’un milliard d’euros en fonds propres dédiés à la transition sociale et écologique des filières stratégiques.

À cette occasion, le collectif d’entrepreneur.es est également revenu sur la mise en place d’un Impact Score pour les entreprises. À l’image du Nutri-score ou de ce que proposent des applications comme Yuka, cet Impact Score à pour vocation d’apporter de la transparence et à éclairer les citoyen.nes dans leur choix.


L’impact Score pour une RSE plus efficace ?

L’impact score se présente donc comme un outil permettant de rendre les politiques RSE des entreprises plus efficaces et mieux compréhensibles pour le grand public. Il vise aussi à éviter que certains acteurs tombent dans le greenwashing ou le social washing lorsqu’ils présentent leurs initiatives. Il vient également s’ajouter à une forte tendance à la transparence portée par des applications comme Yuka ou Clear Fashion dont les applications de scoring de produits alimentaires, textiles ou cosmétiques sont désormais fortement ancrées dans les habitudes de consommation.

Ainsi, sur la base d’indicateurs précis et facilement quantifiables, l’Impact Score permettra de mettre en avant les efforts effectués par tout type d’entreprises en matière de transformation écologique et sociale. « L’Impact Score est l’outil idéal pour encourager les entreprises à devenir le moteur d’une transition écologique et sociale plus durable. Cet indice structurant pourrait permettre de valoriser les efforts de nombreuses structures dans le domaine de la RSE, et devenir à terme la base de politiques publiques encourageant un changement de modèle.” souligne ainsi Camille Neyron, déléguée générale du Mouves.

17 indicateurs ont été choisis après un travail collectif de plus d’un an entre tous les réseaux d’entrepreneurs pionniers de l’impact social et écologique de France. Ils sont organisés autour de 4 thématiques : le partage du pouvoir, le partage des richesses, l’impact social et l’impact écologique.

Cette méthodologie est une première marche pour encourager mais aussi contraindre les acteurs économiques de faire la preuve de leurs engagements sociaux et environnementaux. C’est aussi une première étape pour s’orienter vers une proposition chère aux pionniers de l’économie de demain, à savoir la mise en place d’une triple comptabilité (financière, sociale, écologique) pour évaluer autrement la performance des entreprises.

Pour découvrir l’Impact Score de votre organisation, c’est par ici