helloasso
Consommation Responsable

Soutenir la transition écologique via les associations- 3 minutes de lecture

La transition écologique passe aussi par un engagement local et associatif qui nécessite de nouvelles approches et de nouveaux outils, à l’image de ce que propose HelloAsso.


Les associations sont le coeur du fonctionnement de la société civile et un pan essentiel de la réussite de la transition écologique. Leur rôle fondamental réside dans la solidarité, l’envie de servir une cause, d’agir concrètement pour faire avancer les choses. Mais aussi dans la création de lien social.

Dans le cadre de la transition écologique et solidaire, cet engagement prend de plus en plus d’ampleur. Que ce soit pour des actions très locales, comme la création de jardins partagés, ou pour des actions plus globales, en matière d’alerte de l’opinion. À l’image de ce que porte en ce moment le mouvement Extinction Rebellion, ou des associations comme France Nature Environnement. Un essor constaté et soutenu par HelloAsso, une entreprise dédiée au soutien des associations.


Aider les associations à se financer et se structurer

Pourtant, si elles sont essentielles, les actions associatives sont relativement sous-estimées au regard de ce qu’elles apportent. Surtout, elles manquent de moyens pour porter leur développement. Notamment d’un point de vue financier, en raison d’un soutien plus rare des pouvoirs publics et d’un engagement solidaire qui évolue. Si le mécénat reste constant, les associations doivent aujourd’hui se tourner vers de nouveaux outils.

C’est ce constat qui a amené Ismaël le Mouel et Léa Thomassin à fonder HelloAsso. Une structure qui a pour but d’aider les associations à se financer et à structurer leurs activités. Leurs outils permettent notamment d’organiser un événement à travers une billetterie en ligne, d’accueillir de nouveaux membres et le paiement de leurs adhésions, de collecter des dons, lancer des campagnes de financement participatif ou encore de recevoir un paiement via un formulaire.

Aujourd’hui, ce sont près de 90 000 associations qui utilisent cette solution, ce qui a permis de récolter 2 millions d’euros. Mais outre cet aspect financier, HelloAsso dispose également d’une vingtaine de personnes qui sont présentes localement afin d’aider les associations à prendre en main les outils numériques.

groupe de personnes


De plus en plus d’associations engagées sur des sujets écologiques

Sur HelloAsso, ce sont 3 800 associations qui sont engagées sur des problématiques liées à l’environnement. Et les montants collectés pour ces associations a plus que doublé ces trois dernières années. Signe d’un intérêt croissant des particuliers pour le soutien à ces causes. “On remarque qu’il y a un engagement de plus en plus fort pour ce type de projets” précise Léa Thomassin, co-fondatrice de la structure.

Un changement lié à une prise de conscience des enjeux écologiques mais qui s’explique aussi par la manière dont le numérique a modifié l’engagement solidaire. “Il y a 15 ans, les gens envoyaient un chèque à une association comme médecin sans frontière. Mais aujourd’hui, la solidarité a évolué vers un engagement davantage pluriel, qu’on remarque notamment par l’activisme sur les réseaux sociaux”.

Une modification qu’on retrouve aussi dans la manière dont les associations s’organisent. “L’un des grands enjeux d’une association, c’est de pouvoir coordonner les bénévoles sans avoir le temps et les ressources pour le faire correctement. Le numérique a permis de modifier cela. Les associations qui se créent aujourd’hui sont beaucoup mieux structurées.” Le mouvement Extinction Rebellion, par exemple, est doté d’un outil numérique puissant avec son propre wiki, un forum, un parcours d’intégration qui permet de guider les adhérents. Un mode de gouvernance qui permet également aux associations de se rendre plus accessibles et qui facilitent la mise en place des projets.

Dès lors, il devient possible pour les associations d’être concrets plus rapidement qu’avant, d’engager davantage leurs adhérents mais aussi de communiquer plus facilement. Ce qui participe au fait que l’engagement solidaire se recentre sur de plus petits projets et sur des projets locaux. “L’engagement se rapproche des gens, ils veulent aider des projets qui sont près de chez eux”.


Lire aussi : comment fédérer l’engagement citoyen autour de la transition écologique ?


Guillaume Joly. @guitjoly

Dans la même rubrique