Alexandre Bompard, le PDG du groupe Carrefour, s'engage pour la transition alimentaire
FoodTech

Act for Food : le programme du groupe Carrefour pour la transition alimentaire- 3 minutes de lecture

Le groupe Carrefour poursuit sa volonté d’agir en faveur de la transition alimentaire avec le programme Act for Food.


Les questions environnementales sont plus que jamais présentes dans l’esprit du grand public. Entre autres préoccupations, l’alimentaire y a une place de choix. Aussi, les grands noms de l’industrie agro-alimentaire réagissent et prennent – en partie – le virage des transitions qui sont attendues par leurs consommateurs.

Récemment, Danone a lancé une opération visant à récupérer des fonds permettant de financer la transition agricole. Signe d’un changement en cours, on observe également le groupe Carrefour s’entourer et s’engager sur ces sujets. 

Act for good : un programme pour la transition alimentaire

Act for food est un programme d’envergure mondiale (à l’échelle des magasins carrefour présents à l’international) qui consiste en une liste de bonnes pratiques que le groupe entend mettre en place. L’objectif est de donner des preuves concrètes de l’engagement de l’enseigne, à court et moyen terme, en faveur d’une alimentation durable et responsable. 

Ainsi, les principales annonces de ce programme sont les suivantes : 

  • Garantir le bio 100% français pour les produits de la marque Carrefour Bio
  • Bannir 100 substances controversées de la composition des produits vendus par le groupe (dont la liste est accessible ici)
  • Supprimer l’utilisation des pesticides chimiques dans leurs produits
  • Supprimer les traitements antibiotiques dans les élevages du groupe
  • Agir pour une pêche et une aquaculture responsable
  • Supprimer les OGM des produits de la marque Carrefour
  • Doubler la gamme de produits végétariens d’ici 2019
  • Vendre des fruits et légumes issus de semences paysannes
  • Garantir la transparence sur la traçabilité de ses produits grâce à la blockchain
  • Accompagner 500 agriculteurs à la conversion au Bio

Un programme encourageant même si certaines annonces semblent en deçà des capacités du groupe. Mais au moins il y a quelque chose de concret qui se met en place. 

Com’ ou pas Com’, Carrefour avance concrètement

Ces annonces font suite à des gestes amorcés déjà depuis quelques temps en faveur d’une transition alimentaire. Le groupe Carrefour est ainsi pionnier dans la mise en place d’une blockchain alimentaire, par exemple. Un dispositif qui permet aux utilisateurs (en scanant un QR code) d’obtenir toutes les informations sur la traçabilité de certains produits (en l’occurence, les volailles lorsque le dispositif a été testé).

Récemment, Alexandre Bompard faisait également l’annonce de la création d’un “comité de transition alimentaire”. On y retrouve des personnalités sympathiques et médiatiques, mais qui ont toutes l’avantage d’être engagés réellement dans la transition vers une alimentation durable. Ainsi Lucie Bash, la créatrice de l’application Too Good to Go où Maxime de Rostolan, fondateur de fermes d’avenir.

Mais également le chef Jean Imbert et le PDG du groupe Danone Emmanuel Faber. Entre le programme Act for Good et la création de ce comité d’orientation, le groupe oscille entre communication green et avancées concrètes. Néanmoins, les petites actions, quand elles vont dans le bon sens, sont toujours à soutenir. Ainsi, Carrefour et Danone donnent le La d’une nouvelle orientation que devraient suivre les autres acteurs de la distribution.


Dans la même rubrique