Facebook travaille à la création d'un Internet "vert"
Energies

Facebook veut fonctionner avec 100% d’énergies vertes d’ici 2020- 3 minutes de lecture

A l’instar d’autres géants de la Tech comme Apple, Google ou encore Microsoft, Facebook travaille à ne fonctionner qu’avec des énergies renouvelables et annonce le 100% d’ici 2020. Une étape cruciale pour la transition énergétique du secteur des nouvelles technologies. Une étape également pour éviter que le numérique devienne un problème écologique.


Faire en sorte qu’une entreprise multinationale assure 100% de sa consommation électrique  grâce aux énergies renouvelable est un travail au long cours. Pour Facebook, ce projet entamé en 2013 devrait atteindre son objectif 7 ans plus tard. Une avancée concrète dans la course à un Internet “vert”. 

Une étape essentielle alors que le numérique est de plus en plus pointé du doigt pour sa capacité à devenir un problème écologique. En effet, rien que la pollution générée par les emails est effrayante. Pour éviter cela, il est nécessaire de s’orienter rapidement vers le concept de sobriété numérique. Alimenter les data centers grâce aux énergies renouvelables est une première marche franchie dans ce cadre là.

ampoules


Facebook assure 51% de sa consommation électrique grâce au solaire et à l’éolien

En début de semaine, Facebook annonçait avoir réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 75%. Elle précise également qu’elle fera en sorte d’atteindre les 100% de fonctionnement grâce aux EnR d’ici la fin de l’année 2020. La firme californienne avait fait la promesse de participer à la lutte contre le changement climatique il y a 5 ans. Afin d’atteindre cet engagement environnemental, elle a signé plusieurs contrats pour la production de 3 gigawatts d’énergies solaires et éoliennes. 

Des projets qui alimentent ses data centers situés en Suède et, aux Etats-Unis, dans l’Oregon, le Nouveau-Mexique et et la Virginie. Dans son communiqué, l’entreprise fondée par Mark Zuckerberg précise qu’elle s’était fixée en 2015 l’objectif d’atteindre en 2018 un fonctionnement à 50% supporté par les énergies renouvelables.

Un objectif réalisé plus tôt que prévu puisque le réseau social a atteint les 51% l’année dernière. 

Lire aussi : Malta, le projet de Google pour stocker l’électricité

datacenters


A la recherche d’un Internet “vert”

D’après une étude réalisée par Greenpeace, le secteur de la Tech consommait en 2012 plus d’électricité que la Russie. Faire en sorte qu’un Internet “vert” apparaisse est un enjeu majeur sur lequel travaillent de nombreuses entreprises.

En effet, la consommation électrique des devices (comprendre vos ordinateurs ou smartphones par exemple) est en grande partie la responsabilité des utilisateurs. Cependant, un peu plus de 60% de la consommation du secteur IT provient de la production, des réseaux et des data centers. Un sujet sur lesquels les majors du numérique peuvent et doivent intervenir.

Dans la course à ce que les technologies soient davantage en phase avec les objectifs de développement durable, Google et Apple ont pris de l’avance.En effet, ces deux entreprises fonctionnent déjà sur un modèle leur permettant d’atteindre ce chiffre de 100%. Samsung, comme Facebook, souhaite l’atteindre en 2020. Et d’autres, peut-être, vont suivre ces exemples.


Guillaume Joly. @guitjoly

Dans la même rubrique