l'énergie solaire est l'énergie renouvelable qui enregistre la plus forte croissance en 2017
Energies

Solaire Power !- 3 minutes de lecture

Dans la bataille de la transition énergétique, il s’avère que les investissements dans l’énergie solaire prennent le dessus sur les autres alternatives.


Depuis 2004, les investissements dans les énergies renouvelables représentent plus de 2 900 milliards de dollars. Cela représente environ 207 milliards de dollars par an à destination d’infrastructures permettant de développer entre autres le solaire et l’éolien. Mais d’autres technologies profitent également de cette manne financière : les centrales hydroélectriques, la géothermie, les énergies marines où encore l’énergie issue de la biomasse et des déchets.

Cependant, l’année 2017 représente sans doute un tournant dans la bataille de la transition énergétique. C’est l’année où les investissement dans l’énergie solaire se sont envolés. A la manière de ces coureurs cyclistes qui s’échappent du peloton pour tenter de s’imposer.

Lire aussi : Ilek, fournisseur d’électricité en circuit-court

les panneaux solaires, 1ère source d'énergie renouvelable en France

Le big bang de l’énergie solaire

En 2017, si l’on parle de capacités électriques, il y a eu davantage d’investissements réalisés dans l’énergie solaire qu’il n’y en a eu dans toutes les énergies fossiles réunies. Avec une croissance de 18% pour un total de 160 milliards de dollars investis, l’énergie solaire donne le sentiment de s’imposer au monde entier.

C’est une capacité additionnelle de 98 gigawatts qui a été ainsi mise en place au niveau mondial. Un chiffre qui dépasse la capacité ajoutée sur toutes les autres manières de produire de l’électricité. Qu’elles soient renouvelables ou fossiles. Et si l’on regarde le financement des énergies renouvelables en 2017, la part du solaire est de 57%. Un chiffre relatif à la baisse des coûts dans ce secteur. Le modèle a fait ses preuves et se démocratise davantage que ses concurrents.

Il représente aussi un marché accessible à la fois pour les états, professionnels et particuliers. Par ailleurs, les progrès technologiques réalisés dans le but de pouvoir stocker cette production sont encourageants.

Lire aussi : quel est le poids des énergies renouvelables en France ?

les investissements dans l'énergie solaire augmentent

Une croissance portée par la Chine

Paradoxalement, certains marchés ont vu baisser leurs investissements dans les énergies renouvelables. C’est le cas par exemple aux Etats-Unis (-6%) où au Japon (-28%). En Europe, la baisse globale est de 36%. C’est probablement lié à une baisse des investissements de 65% survenue au Royaume-Uni. En Allemagne, ils ont également diminué de 35%.

Cependant, ailleurs dans le monde, la tendance fut majoritairement à la hausse. On a ainsi enregistré des bonds spectaculaires au Mexique (+810%) où en Australie (+147%). Mais c’est en Chine que le marché a littéralement explosé. Augmentant leurs investissements dans les énergies renouvelables de 31% par rapport à 2016 (pour un total de 126 milliards de dollars), le marché chinois a surtout contribué à l’essor du solaire.

En effet, 53 gigawatts de capacités y ont été ajoutées. Cela représente plus de la moitié du total mondial.

Lire aussi : une solution pour évaluer le potentiel solaire de son toit

La startup In Sun We Trust calcule le potentiel solaire d'un toit

Une tendance qui montre le chemin

Ce rebond des investissements dans l’énergie solaire est en soi une très bonne nouvelle. Cela prouve que le potentiel économique des énergies propres est réel. Il entraîne dans son sillage la création de nouveaux emplois de manière globale sur la planète. Par ailleurs, il contribue à réduire la pollution. C’est donc un développement économique plus heureux.

Cette tendance qui vaut pour le solaire doit aussi se développer à l’ensemble des énergies renouvelables. Sur la dernière décennie, les investissements dans ces énergies ont augmenté de 5% à 12%. Leurs capacités ont permis d’éviter l’émission d’environ 1,8 gigatonne de dioxyde de carbone. Un chiffre équivalent à l’ensemble des émissions produites par le secteur des transports aux Etats-Unis.

Si la route est encore longue pour que la majorité de notre électricité soit produite de manière propre et renouvelable, cela montre que le chemin est atteignable. La course est lancée. On espère que bientôt, d’autres accélérations viendront la rythmer.


Guillaume Joly. @guitjoly

Dans la même rubrique