la remorque électrique K-Ryole
Transports

K-Ryole, une remorque électrique pour le transport urbain

K-Ryole est une start-up qui développe une remorque intelligente à assistance électrique afin de rendre plus écolo le secteur de la livraison en ville.


K-Ryole est une jeune start-up française qui propose une remorque électrique intelligente afin d’améliorer l’offre de transport des Smart City. Cette jeune entreprise est le bébé de deux amis ingénieurs, Nicolas Duvaut et Gilles Vannier. C’est en 2015 que l’idée germe dans leurs esprits alors qu’ils se lancent dans la préparation d’une traversée à vélo du continent américain. Ils imaginent une remorque électrique « intelligente » et autonome en énergie qui viendrait les soulager dans leur périple. De quoi se lancer dans une belle histoire entrepreneuriale.

Lauréat en 2018 du grand prix de l’Innovation de la Ville de Paris, la K-Ryole s’adresse aux professionnels du secteur de la livraison dans les zones urbaines. Elle pourrait permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre inhérentes à cette activité.

la remorque K-Ryole

Une mobilité douce au service des professionnels

Aujourd’hui, de nombreux services ont recours à la livraison ou nécessitent l’utilisation d’un utilitaire en ville. C’est le cas des livreurs (notamment en raison du e-commerce), des commerçants et artisans qui doivent pouvoir circuler en ville quotidiennement. Cependant, cela pose un certain nombre de problèmes, à la fois d’un point de vue environnemental, mais aussi en terme de productivité.

En effet, on estime que ces professionnels – dans les grandes villes – passent en moyenne deux heures par jour dans les bouchons. Et en dehors des bouchons, un automobiliste passe en moyenne 20 minutes à trouver une place de parking. Ce qui représente entre 5% et 10% du trafic en ville lié uniquement à la recherche d’une place pour se garer. Certes, il existe aujourd’hui des solutions pour améliorer le stationnement dans les villes. Mais ces systèmes sont encore récents. Alors, il y a une autre alternative, c’est de passer de la voiture au vélo.

En effet, d’un point de vue environnemental, la livraison de marchandises est responsable d’environ 25% des émissions de GES en ville. Ce qui est énorme. Pourtant, les trajets en ville se font sur de courtes distances. 60% d’entre eux font moins de 5 km. D’où l’utilisation du vélo cargo pour transporter ce qu’on pourrait mettre dans le coffre de la voiture.“25 % des marchandises légères pourrait être transportées à vélo cargo plutôt qu’en voiture. Nous estimons ce business d’utilisateurs professionnels à environ 200.000 véhicules par an en Europe » précise Nicolas Duvaut, co-fondateur de K-Ryole.

la remorque électrique K-Ryole

Remorque intelligente à assistance électrique

La remorque K-Ryole dispose d’un capteur qui mesure en temps réel les efforts entre le vélo et la remorque. Ces données sont analysées par un système embarqué qui pilote automatiquement les deux moteurs électriques placés dans chaque roue de la remorque. Cette utilisation de la technologie permet à la remorque “d’effacer” son propre poids. En résumé, elle calcule la pente et le poids tiré et déclenche les moteurs en fonction. Ainsi, le cycliste n’a pas à tirer la remorque à la force de ses mollets, et lorsqu’il freine, la remorque ne le pousse pas.

Un point intéressant car comme elle ne pousse pas le cycliste, la remorque K-Ryole n’est pas soumise à la limite réglementaire de 250 W qui s’applique aux véhicules à assistance électrique. Du coup, ses 3000 W de moteur lui permettent de rouler facilement sur tout type de terrain, comme par exemple sur les pentes abruptes des parkings souterrains. Par ailleurs, la remorque possède l’avantage de pouvoir circuler sur la voie publique et d’être dimensionnée pour les pistes cyclables et les zones piétonnes.

Enfin, cette remorque électrique ne possède pas de chaînes ni de transmission mécanique (comme un dérailleur). Donc pas de problèmes d’entretien. Elle s’attèle et se détèle du vélo en quelques secondes, ce qui offre de nombreuses possibilités : mutualisation sur une flotte de vélos, usage à la main ou encore le fait d’utiliser le vélo seul. Son prix en fait pour le moment un argument prohibitif à destination des particuliers (environ 5 000 euros). Cependant, pour les professionnels de la livraison, cette remorque nouvelle génération pourrait permettre de rendre plus écolo un secteur fortement polluant.

Aujourd’hui K-Ryole compte Franprix, Biocoop, Chronopost ou encore Leroy Merlin comme clients. La jeune société emploie entre 16 et 20 personnes à Ivry-sur-Seine, où la remorque est produite et assemblée. La commercialisation amorcée il y a un an et demi rencontre un certain succès et incite à voir plus grand. Une jeune pousse à suivre de près dans les prochaines années.


Guillaume Joly. @guitjoly

Dans la même rubrique